/sports/soccer/cf-montreal
Navigation

MLS : les entraînements en groupe permis

MLS : les entraînements en groupe permis
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La Major League Soccer (MLS) a mis fin à son moratoire concernant les entraînements de groupe, jeudi.

Celui-ci avait été instauré le 12 mars, lorsque le circuit Garber a été forcé de mettre ses activités en pause en raison de la pandémie de coronavirus.

Cela ne signifie toutefois pas que les joueurs peuvent retrouver leurs coéquipiers dès aujourd’hui. En effet, chaque formation doit fournir un plan à la MLS et celui-ci doit être approuvé par les experts en sécurité et santé de la ligue, ainsi que par les autorités gouvernementales des villes où évoluent les équipes.

Le circuit nord-américain a aussi indiqué que les entraînements de groupe seront obligatoires pour tous les joueurs. Cela diffère des entraînements individuels qui étaient sur une base volontaire.

Pour justifier cette obligation, la MLS a affirmé que c’était une nécessité pour atteindre la prochaine étape, soit un retour à la compétition.

Plusieurs tests

La MLS a aussi dévoilé sa politique en ce qui concerne les tests à la COVID-19. Avant de pouvoir reprendre l’entraînement, chaque joueur devra subir deux tests, et ce, à 24h d’écart. Ces deux tests devront être faits 72h avant le premier entraînement collectif. Un test d’anticorps devra également être fait.

Évidemment, tout joueur qui échoue l’un de ces tests ne pourra pas retrouver ses coéquipiers. Des tests supplémentaires à la COVID-19 seront tenus tous les deux jours.

Si jamais un joueur ou un membre du personnel reçoit un diagnostic positif, il sera isolé et testé une deuxième fois. Toutes les personnes ayant eu des contacts avec l’individu infecté seront testées immédiatement.

En ce qui concerne les installations, un maximum de cinq athlètes sera permis dans les salles de mise en forme, plusieurs vestiaires devront être utilisés et les casiers doivent être à trois mètres l’un de l’autre.