/world/europe
Navigation

La progression de la pollution au carburant dans l’Arctique russe «stoppée»

La progression de la pollution au carburant dans l’Arctique russe «stoppée»
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Moscou | La progression des 20 000 tonnes d’hydrocarbures échappés d’une centrale thermique et qui se sont déversés dans une rivière de l’Arctique russe a été «stoppée», a déclaré à l’AFP le ministère russe des Situations d’urgence. 

• À lire aussi: Un responsable de la centrale placé en détention

• À lire aussi: Poutine déclare l’état d’urgence

• À lire aussi: Une grave pollution au carburant en Arctique

«La progression des hydrocarbures a été stoppée. Ils ne vont plus nulle part» grâce au déploiement de boudins flottants, a déclaré à l’AFP un représentant du ministère russe des Situations d’urgence de la région de Krasnoiarsk, ajoutant que le pompage du carburant avait commencé.