/sports/hockey/canadien
Navigation

Le CH ne rouvrirait pas ses installations lundi

Le CH ne rouvrirait pas ses installations lundi
Sébastien St-Jean /Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La Ligue nationale de hockey permettra à ses équipes de rouvrir leurs installations lundi, mais le Canadien de Montréal n’aurait pas l’intention de le faire.

C’est ce qu’a rapporté l’expert hockey du réseau TVA Sports Renaud Lavoie, vendredi. La décision du CH serait motivée par le fait qu’une grande majorité de ses joueurs ne sont pas dans la métropole québécoise actuellement. Ils seraient moins de cinq à être présents dans la grande région métropolitaine.

De plus, il y a présentement des travaux au Complexe Sportif Bell de Brossard, ce qui signifie que les glaces ne sont pas disponibles. Lorsqu’une majorité de joueurs du CH reviendra, la patinoire sera réinstallée. Il faut cependant 72 heures pour qu’elle soit utilisable.

Rappelons que jeudi, la LNH annonçait qu’elle passait à la phase 2 de son plan de retour à la compétition. Celle-ci permet aux formations de rouvrir leurs complexes d'entraînement afin que les joueurs puissent prendre part à des séances en petits groupes sur et à l’extérieur de la glace. Les athlètes ne sont cependant pas contraints de le faire, puisqu’il s’agit d’une étape qui peut se faire sur une base volontaire. Plusieurs patineurs ont décidé de retourner dans leur ville ou pays natal pendant la pandémie de coronavirus.

Pas les seuls

Le Canadien n’est pas la seule formation du circuit Bettman qui ne rouvrira pas leurs installations dès lundi. Selon le site sportif The Athletic, les Jets de Winnipeg, le Wild de Minnesota et les Flyers de Philadelphie auraient également fait le même choix.

La grande majorité des équipes s’attendent à ouvrir leur complexe d’entraînement au courant de la semaine prochaine.

C’est notamment le cas des Penguins de Pittsburgh, qui seront les adversaires de la Sainte-Flanelle lors de la ronde qualificative des séries éliminatoires. La moitié de la formation des «Pens» serait en ville et prête à reprendre l’entraînement.