/entertainment/tv
Navigation

La télé pour aiguiser les consciences

Des séries pour mieux comprendre les tenants et aboutissants du racisme

Coup d'oeil sur cet article

L’affaire George Floyd, cet homme afro-américain tué durant son arrestation à Minneapolis, a provoqué une onde de choc. Voici 5 séries récentes qui permettent d’aiguiser les consciences par rapport aux questions raciales.

Une lutte exemplaire (The Good Fight)

Photo courtoisie

Cette série dérivée de l’excellent drame judiciaire The Good Wife (Une femme exemplaire) nous plonge au cœur d’un cabinet d’avocats majoritairement afro-américain de Chicago qui traite d’affaires de brutalité policière. Chaque saison est intimement collée à l’actualité. Et Trump en prend pour son rhume.

Production exclusive du service CBS All Access aux États-Unis, Une lutte exemplaire offerte au Québec sur Club illico, ICI Tou.tv Extra et Amazon Prime Video, en plus d’être présentée à Séries+. Une série chouchoute des critiques qui méritent d’obtenir un plus grand succès populaire.

Dans leur regard (When They See Us)

Photo courtoisie

Réalisée par Ana DuVernay (Selma), cette minisérie relate l’affaire du Central Park Five, un fait divers de 1989 qui continue de secouer les États-Unis. Cinq adolescents (quatre noirs, un hispanique) sont accusés du viol d’une joggeuse blanche à New York. Le premier épisode, particulièrement cauchemardesque, nous montre comment les policiers ont forcé ces gamins à avouer ce crime qu’ils n’ont jamais commis. Nommée 11 fois aux derniers prix Emmy,

When They See Us est relayée par Netflix.

Little Fires Everywhere

Photo courtoisie

D’après le roman du même nom de Celeste Ng publié en 2017, cette minisérie mettant en vedette Reese Witherspoon (Big Little Lies) et Kerry Washington (Scandal) traite non seulement de lutte de race, mais de classe. Le tout, dans une banlieue bourgeoise près de Cleveland, en Ohio, au cœur des années 1990. D’épisode en épisode, l’auteure étale ses braises sur lesquelles elle s’amuse à souffler de temps à autre. 

Offert sur Amazon Prime Video avec sous-titres français.

Moutons blancs (Dear White People)

Photo courtoisie

Inspirée du film du même nom sorti en 2014, cette comédie dramatique et satirique présente quelques lacunes, mais elle mérite notre attention parce qu’elle montre à quel point la communauté noire, contrairement à ce que certains peuvent penser, est loin d’être un bloc monolithique. On y suit un groupe d’étudiants d’un prestigieux campus universitaire, et plus particulièrement une jeune femme métisse aux commandes d’une émission de radio dans laquelle elle dénonce les comportements racistes. 

Les trois premières saisons sont disponibles sur Netflix. On attend la quatrième (et dernière) avec impatience.

Hollywood

Photo courtoisie

Comme toute bonne création du prolifique auteur et producteur américain Ryan Murphy (American Horror Story, Glee), cette minisérie manque crûment de subtilité. Mais l’exercice qu’elle propose demeure intéressant. Mêlant fiction et réalité, Murphy réécrit l’histoire en présentant une version fantasmée et inclusive du Hollywood de l’après-guerre, (presque) sans racisme, misogynie et homophobie.

Disponible sur Netflix.