/finance/business
Navigation

Le commerce en ligne, grand gagnant de la reprise

Québec Inc
Photo Martin Chevalier Martin Thibault, cofondateur de l’agence de commerce électronique Absolunet, souhaite aller chercher des talents aux États-Unis, notamment.

Coup d'oeil sur cet article

Martin Thibault, président d’Absolunet, se préparait à vivre un ralentissement des affaires en raison de la crise de la COVID-19. Il est plutôt confronté à une vague déferlante de demandes pour des stratégies de commerce en ligne provenant surtout d’entreprises de B2B.

• À lire aussi: Un élan pour relancer l’économie

Il est loin de s’en plaindre, au contraire, même s’il a dû rapidement se « virer sur un 10 cennes ».

« On met le pied sur le gaz. Les équipes ont été réaffectées pour bien arrimer les ventes avec la production. Et on s’est mis en recherche active de nouveaux talents. On a de 30 à 50 postes à combler », précise Martin Thibault, cofondateur de l’agence de commerce électronique de Sainte-Thérèse.

Mandats américains

Environ 60 % des nouveaux mandats proviennent des États-Unis où Absolunet est présente depuis quelques années avec un bureau à Kansas City au Missouri.

Ils proviennent de détaillants, mais aussi beaucoup d’entreprises en marketing B2B.

« Si elles tardaient à adopter les outils numériques transactionnels, aujourd’hui elles réalisent qu’il est temps pour elles de s’y mettre. Ces clients me disent qu’ils ont mis tous les projets d’investissement sur la glace sauf pour le numérique. »

Il y a des différences majeures entre le marketing B2C et B2B « Cela exige la mise en place de plateformes technologiques plus sophistiquées et des stratégies personnalisées », explique M. Thibault.

D’où le besoin d’augmenter les effectifs, d’autant plus que la croissance va se poursuivre du côté des détaillants.

« Les consommateurs ont acquis de nouvelles habitudes d’achat en ligne qui sont là pour rester. »

Le recrutement est difficile en TI. « C’était vrai avant la COVID-19, et ça l’est encore aujourd’hui », constate M. Thibault qui n’hésitera pas à aller chercher les talents là où ils sont, notamment aux États-Unis.

Rester au Québec

Mais il n’est pas question pour Absolunet, qui a été nommée plus d’une fois meilleure agence de commerce électronique en Amérique du Nord par Magento, une société Adobe, de quitter le Québec. 

« On pourrait accroître une force de vente à l’extérieur de la province, mais l’expertise technique va rester ici. C’est notre modèle d’affaires depuis les débuts en 1999. »

Absolunet compte actuellement 250 employés.