/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Des experts craignent une propagation de la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Les manifestations antiracistes comme celles de dimanche préoccupent des experts en santé parce qu’elles représentent un risque dans la propagation de la COVID-19.

• À lire aussi: [EN IMAGES] Encore plus de monde réuni contre le racisme

• À lire aussi: [PHOTOS] Manifestation: la colère gagne Québec

• À lire aussi: Bilan bien accueilli par les experts au Québec

La Dre Cécile Tremblay, microbiologiste-infectiologue à l’Université de Montréal croit que ces grands rassemblements pourraient avoir un effet sur la courbe de contamination qui est maintenant descendante. 

« Nous allons voir le résultat dans deux semaines », précise la spécialiste.

Quant à lui, l’intensiviste de l’Hôpital général juif de Montréal, Michel De Marchie, affirme qu’il n’est pas impossible que des manifestants asymptomatiques aient pris part à ces moyens de pression et qu’ils aient contaminé d’autres personnes par le fait même. 

Portez un masque

Avant le début de la marche de dimanche, le Dr De Marchie a recommandé d’être prudent en portant le masque et en maintenant une certaine distanciation. 

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a fait de même sur son compte Twitter. 

Le 31 mai dernier sur les ondes de TVA Nouvelles, le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, s’était lui aussi inquiété de la tenue de manifestations. Il a toutefois reconnu que la cause était noble.

Selon nos journalistes sur le terrain, la distanciation était peu respectée lors des manifestations, dimanche, mais les gens portaient majoritairement le masque.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.