/news/currentevents
Navigation

Féminicide: le meurtrier confondu par un mégot de cigarette 19 ans plus tard

Féminicide: le meurtrier confondu par un mégot de cigarette 19 ans plus tard
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

VALENCE, France - Un homme a été mis en examen à Valence, en France, pour le meurtre d’une femme de 55 ans après la découverte de son ADN sur un mégot de cigarette, dix-neuf ans après les faits.  

Le présumé meurtrier, âgé de 36 ans au moment des faits, a été interpellé et placé en détention provisoire, a rapporté samedi le journal «Ouest-France». 

L’affaire remonte au 2 août 2001, lorsque le corps de la victime Chantal de Chillou a été découvert sur un chemin de l’Isère dans le Drôme. 

L’affaire est restée pendante, en dépit de nombreuses recherches. L’enquête pour assassinat a été close en 2010, avant que le dossier soit rouvert en 2019.

Les enquêteurs qui ont analysé des archives de la procédure avec des techniques modernes de la police scientifique ont découvert l’ADN d’un homme sur un mégot de cigarette et le chandail de la victime. 

L’homme en question, connu des services de sécurité, a été rattrapé par son crime dix-neuf ans après.