/weekend
Navigation

Jeux: avis aux collectionneurs

Coup d'oeil sur cet article

On a tous un collectionneur qui sommeille en nous. Pas étonnant que les jeux de collection représentent un segment populaire des jeux de société.

Il s’agit d’une mécanique habituellement très simple qui est facile à assimiler et qui convient bien à un public familial.

Qui plus est, comme si c’était pour coller au thème, ces jeux sont souvent superbement illustrés et réalisés.

Nous vous proposons cette semaine des jeux qui collent à cette mécanique et qui sont aussi fort jolis au coup d’œil, des jeux qui donnent envie de jouer juste en les regardant.

Et encore une fois, ne vous fiez pas trop aux âges, il est tout à fait possible d’y jouer avec des enfants qui sont encore au primaire. 

Abyss

Photo courtoisie

2-4 Joueurs | 14 ans + | 45 minutes

Bruno Cathala est une star dans le monde du ludisme puisqu’il est drôlement prolifique. Il a pondu ce jeu à la thématique des profondeurs océaniques en compagnie de Charles Chevallier, et Xavier Collette signe un univers visuel sombre comme l’abîme, mais superbe.

Le jeu se déploie sur un superbe plateau où les joueurs pourront d’une part collectionner des alliés de cinq peuples différents. Ceux-ci pourront ensuite être utilisés pour recruter des seigneurs.

Les seigneurs sont puissants, ils viennent tous avec des pouvoirs qui pourront vous aider dans votre progression ou encore nuire à vos adversaires.

De plus, certains seigneurs détiennent des clés et après avoir recruté un troisième seigneur disposant d’une clé, un joueur peut contrôler une plaquette de lieu qui lui permettra d’engranger des points en fin de partie.

À tout cela s’ajoutent des perles qui pourront permettre de récolter des cartes alliées pendant le tour des autres.

Petit détail non négligeable, les cartes alliées sont numérotées de un à cinq et il faut dépenser un certain nombre de points d’alliés en fonction du seigneur que l’on recrute. On fédère ensuite les alliés, c’est-à-dire qu’on les place devant nous. À la fin de la partie, seul l’allié le plus fort de chaque peuple marquera des points.

Il y a donc de nombreuses façons de faire des points et le choix de votre stratégie pourrait changer selon les décisions des autres joueurs.

Photo courtoisie

 

Museum

Photo courtoisie

2-4 joueurs | 10 ans + | 60 minutes

Vincent Dutrait est un des illustrateurs français les plus en vue depuis quelques années dans le monde du jeu de société et c’est lui qui signe chacune des 18 illustrations de ce jeu magnifique.

Vous êtes conservateur d’un musée et votre objectif est de réunir la plus belle collection possible provenant des quatre continents disponibles. Le défi ici est d’assembler une collection qui est à la fois ciblée et variée.

À son tour, un joueur pourra se procurer un nouvel artéfact. Ce qui est intéressant, c’est qu’une fois que le joueur actif a pris une carte, les autres joueurs pourront aussi en prendre, et s’ils le font, le joueur actif recevra un boni.

Ensuite, le joueur actif peut développer son musée en y ajoutant une carte de sa main, de son fonds commun (des cartes en réserve devant lui) ou du fonds commun d’un autre joueur en lui versant un boni. Exposer un nouvel objet a un coût puisque le joueur devra défausser un certain nombre d’artéfacts dans son fonds commun et ces cartes deviennent alors disponibles pour tout le monde.

Il y a aussi la possibilité de recruter une personnalité qui contribuera à améliorer votre collection. Des cartes peuvent aussi venir compliquer la vie des joueurs en leur interdisant temporairement d’amasser des artéfacts de certaines régions. Il y a deux façons de faire des points : en amassant des artéfacts d’une même civilisation ou encore de même domaine, et en fin de partie, il sera possible de réorganiser sa collection dans son musée pour faire encore plus de points.

Ne vous en faites pas, ça semble un brin complexe, mais après un tour de table ou deux, tout devient très fluide et on se laisse prendre par la beauté de l’objet.

Photo courtoisie

 

Nidavellir

Photo courtoisie

2-5 joueurs | 10 ans + | 45 minutes

Dans cette thématique viking, vous recrutez des nains de cinq clans différents pour amasser des centaines de points.

Le déroulement est assez simple, il y a trois tavernes et avant chaque tour de jeu, celles-ci sont alimentées en cartes pour que les joueurs puissent ensuite recruter les nains.

Chaque joueur dispose de cinq pièces de monnaie de base qui pourront être améliorées en cours de partie. Celles-ci servent à miser sur chacune des tavernes, le joueur ayant fait la plus grosse mise peut choisir en premier le nain qu’il recrute.

On disait donc qu’il y avait cinq types de nains et ceux-ci vous feront amasser des points chacun à leur façon. Chaque carte comporte un grade, ceux-ci sont importants puisque lorsque vous avez une ligne complète de cinq grades, soit un par famille de nain, vous pouvez recruter un héros qui vous donnera un avantage.

La clé ici est de choisir entre l’équilibre des familles pour recruter des héros et se spécialiser dans un ou deux clans afin de maximiser les chances de faire des points.

Le jeu roule très rapidement et de façon très fluide en plus de s’expliquer rapidement. Suffit ensuite d’apprendre et de mémoriser les capacités de chacun des héros.

Et soyons honnêtes, il faut choisir en fonction de ce que l’on veut collectionner, mais il faut aussi essayer de bloquer ses adversaires pour éviter qu’ils amassent trop de cartes qui seront payantes pour eux en fin de partie. D’ailleurs, ne vous étonnez pas si un ou des joueurs franchissent le cap des 300 points dans une partie. Un sympathique plaisir.