/entertainment/tv
Navigation

Les ciné-parcs d’hier à aujourd’hui

Historia propose une série en huit épisodes à compter de vendredi

Ciné-Parcs
Photo courtoisie, Historia La série documentaire Une vue sous les étoiles se penche sur le phénomène des ciné-parcs au Québec.

Coup d'oeil sur cet article

On a rarement autant parlé des ciné-parcs que depuis que le gouvernement Legault a autorisé leur réouverture, il y a deux semaines, et que plusieurs artistes ont annoncé qu’ils allaient y donner des spectacles cet été. La série documentaire Une vue sous les étoiles, qui relate la petite histoire des cinémas « drive-in » au Québec, arrive donc à point nommé.

• À lire aussi: Une première semaine satisfaisante pour les ciné-parcs

• À lire aussi: Un théâtre ciné-parc ouvrira à Montréal

Diffusée depuis vendredi passé sur les ondes de la chaîne Historia, cette série de huit épisodes nous plonge dans l’univers des ciné-parcs, un phénomène souvent associé à la nostalgie qui a connu un regain de popularité au Québec depuis quelques années. 

Dans le contexte actuel de pandémie, plusieurs s’attendent à ce que ce bon vieux concept de cinéma en plein air fasse encore de nouveaux adeptes cet été.  

« En temps normal, on ne parle pas beaucoup des ciné-parcs dans les médias. Je dirais même qu’on était à côté du radar quand on a proposé une série sur le sujet, il y a un an. Mais là, on peut dire que le timing est parfait », a souligné hier le scénariste de la série, Louis-François Grenier. 

Une partie de notre histoire

Chaque épisode de la série révèle une partie de l’histoire des cinémas « drive-in » au Québec, tout en brossant le portait de l’un des ciné-parcs encore en activité dans la Belle Province (il n’en reste que cinq). 

Dans le premier épisode, on apprend notamment qu’il a fallu attendre le début des années 1970 pour voir apparaître des premiers ciné-parcs au Québec. Jusque-là, l’Église catholique s’était fortement opposée à ces établissements qui étaient considérés comme un lieu de péché parce que les jeunes amoureux aimaient y aller pour se bécoter. 

« En tant que Nord-Américains, les ciné-parcs font partie de notre histoire, observe Louis-François Grenier. Le tout premier ciné-parc a été créé en 1933 au New Jersey, donc, pas loin de chez nous. Mais le phénomène a surtout pris son envol pendant l’après-guerre, dans les années 1950. À l’époque, ils étaient interdits au Québec par le gouvernement Duplessis, donc les gens allaient dans des “drive-in” à l’extérieur de la province, comme à Plattsburgh. »

Mais quand les premiers ciné-parcs ont finalement ouvert leurs portes au Québec, en 1970, ils sont rapidement devenus très populaires. « Dans les années 1980, il y en avait plus d’une quarantaine à travers la province. C’était l’âge d’or des ciné-parcs au Québec », rappelle Louis-François Grenier. 


La série Une vue sous les étoiles est présentée le vendredi à 21 h sur la chaîne Historia.