/opinion/columnists
Navigation

La nouvelle grande noirceur

Coup d'oeil sur cet article

Les foules de pénitents furieux avec des meneurs hurlants, l’écume aux lèvres, ne sont pas l’apanage du Moyen Âge. Le dimanche, anciennement le « jour du Seigneur », devient l’occasion de grands-messes de « Québec bashing » sous de faux prétextes vertueux. La grande noirceur est de retour !

Voyez ces policiers qui se font insulter et à qui on demande de s’agenouiller en bons soumis pour une bavure commise à 2000 km d’ici !

Écoutez ces accusations de racisme contre la nation québécoise, pourtant innocente jusqu’à la bonasserie, accusations aussi vides que grossières relayées allègrement par La Presse et Radio-Canada.

Regardez ces fanatiques qui brandissent des pancartes en anglais pour dénigrer les porteurs d’eau !

Oui, la grande noirceur est de retour !

 

  • Gilles Proulx était à l’émission Politiquement incorrect sur QUB radio: 

Ignorance

Ces milliers de Québécois adeptes de l’autoflagellation qui descendent dans la rue n’ont probablement aucune idée de qui ils sont, d’où ils viennent et d’où ils vont. Jadis surnommés les « nègres blancs d’Amérique » et longtemps victimes d’un racisme épouvantable, leurs aïeux se font maintenant accuser des crimes de leurs persécuteurs... ce qui est le comble !

Bravo, école québécoise ! L’ignorance que tu sèmes à tout vent depuis trente ans engendre une louisianisation massive de ces jeunes qui ne savent probablement même pas ce que je veux dire par « louisianisation »...

Debout

À Sherbrooke, les policiers ont refusé de s’agenouiller comme l’exigeaient les zélotes en culottes courtes... Tant mieux ! Bravo au chef de Sherbrooke, Danny McConnel, pour sa consigne de non-génuflexion. Quant au chef du SPVM, Sylvain Caron, qui se disait prêt à s’abaisser de la sorte... quelle mollesse !

Cette multitude américanisée, avec son ignorance crasse, n’a aucune leçon à nous donner. On sait très bien qui sont les vrais racistes, ici.