/opinion/columnists
Navigation

Changer de culture

Changer de culture
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Que l’on manifeste contre le racisme et la brutalité policière est noble. Personne ne devrait suffoquer sous le genou d’un policier.

Et que l’on réclame des changements dans les méthodes d’arrestation ou dans l’attitude des forces de l’ordre est parfaitement légitime. 

D’ailleurs, comme les policiers portent des armes et disposent de pouvoirs particuliers, peut-être devraient-ils être soumis à un examen psychologique annuel afin de vérifier qu’ils ne présentent pas de danger pour la population.

Slogan

En revanche, prenons garde de ne pas importer ici le délirant nouveau slogan « Définançons la police » que les manifestants américains scandent, et que certains élus irréfléchis considèrent avec intérêt.

Si la police est gangrénée par le racisme et les délires d’autorité, elle a besoin d’être réformée et de changer de culture. Mais de grâce, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain !

Or, les récentes manifestations antiracistes ressemblent énormément à une invitation à la haine de la police et à son affaiblissement, voire à son démantèlement.

Pour justifier pareilles revendications, les manifestants se plaisent à invoquer la Déclaration des droits de l’homme.

Sûreté

Certes, le célèbre document dénonce toute forme de racisme. Mais rappelons que l’article 3 stipule également que « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ».

La police est franchement antipathique lorsqu’elle doit remplir des quotas de contraventions pour des accrocs souvent banals au Code de la route. 

Mais sans elle, qui appellerons-nous lors d’un vol, d’une violation de domicile, d’une agression ou d’un viol ? 

Qui fera respecter les lois qui nous protègent ? Qui assurera tout simplement notre sécurité ?

Une police affaiblie n’amènera pas la paix. Au contraire, elle facilitera le travail des criminels. 

Car au final, là où personne ne fait respecter la loi de l’homme, c’est la loi de la jungle qui prend la relève !