/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Vif mécontentement des parcs aquatiques

Mathieu Drouin, administrateur et copropriétaire du Village Vacances Valcartier, était plutôt déçu jeudi.
Photo Annie T. Roussel Mathieu Drouin, administrateur et copropriétaire du Village Vacances Valcartier, était plutôt déçu jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

Le Village Vacances Valcartier, qui possède également le parc ontarien Calypso, à l’ouest de Montréal, n’a toujours aucune date de réouverture à annoncer et commence à craindre le pire.

«On peut accueillir les gens. Les bactéries et les virus, c’est ça qu’on gère dans l’eau et avec le chlore, ça ne dure pas 30 secondes. On attend depuis trois semaines sans avoir de réponse», explique Mathieu Drouin, administrateur, copropriétaire et fils du fondateur Guy Drouin.

«Ce ne sont pas des sites qui peuvent se préparer en trois jours. On a au-dessus de 1000 employés. Au-delà d’une certaine date, ça ne vaudra plus la peine», ajoute-t-il.

  • ÉCOUTEZ Mathieu Drouin, vice-président du Village Vacances Valcartier, sur QUB radio:

Les jambes sciées

Même son de cloche pour Sylvain Lauzon, président et chef des opérations du Groupe Calypso Valcartier. Les sites sont prêts à ouvrir à 30 % de leur capacité.

«On est pas très content parce qu’on parle d’injustice et d’iniquité. La fenêtre d’opportunité est courte. Ça nous scie les jambes de voir l’ouverture des jardins zoologiques et du Parc Safari. On comprend mal. Donnez-nous une date!» a-t-il lancé. 

À Valcartier, le camping et sa piscine peuvent ouvrir, mais pas les bassins du parc.

La semaine dernière, le Regroupement des parcs aquatiques du Québec, qui compte neuf membres, avait fait connaître son mécontentement face à l’interdiction de rendre leurs piscines accessibles, malgré l’annonce de la réouverture de tous les lieux de baignade extérieurs.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.