/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Vancouver: eaux usées testées pour prévenir une deuxième vague

Positive test result by using rapid test device for COVID-19, novel coronavirus 2019 found in Wuhan, China
jarun011 - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

VANCOUVER | Les eaux usées de la région métropolitaine de Vancouver sont actuellement testées afin de déterminer si des traces de la COVID-19 sont présentes dans des communautés qui n’ont connu aucun cas confirmé du virus. Les résultats pourraient permettre de voir venir une deuxième vague et de mieux y faire face.

L’étude est menée dans le district régional – qui compte plus d’une vingtaine de municipalités - en collaboration en collaboration avec le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique, qui a déjà mené des tests semblables afin de détecter d’autres virus, notamment les norovirus.

Selon la microbiologiste environnementale au Centre de contrôle des maladies, Natalie Prystajecky, s’adressant au quotidien «The Province», c’est une méthode qui a été utilisée aux Pays-Bas. Des chercheurs auraient été en mesure de confirmer la présence de COVID-19 dans des endroits où on ne comptait pourtant aucune trace de contamination parmi la population.

La Dre Prystajecky et son équipe travaillent présentement à la création d’une base de données afin de possiblement prévenir une seconde vague de la COVID-19. Les chercheurs, munis d’équipement de protection, – puisqu’on ne sait pas encore si les excréments humains peuvent transmettre le virus – amassent des échantillons dans une importante usine de filtration d’eau de la grande région de Vancouver.

Lors de la dernière mise à jour, samedi, la Colombie-Britannique comptait 2709 cas d’infection à la COVID-19 et 168 décès.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.