/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

COVID-19: les rassemblements de 50 personnes autorisés dans les lieux publics à compter du 22 juin

Coup d'oeil sur cet article

Les Québécois pourront retourner voir des films au cinéma et des pièces de théâtre, la Direction de la Santé publique y autorisant les rassemblements de 50 personnes et moins à compter du 22 juin.

• À lire aussi: Le Québec compte 20 nouveaux décès

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Voici ce qui est ouvert ou fermé, permis ou interdit

La règle du 2 mètres reste appliquée dans presque toutes les situations, a martelé le directeur national de la Santé publique Dr Horacio Arruda en point de presse lundi. Mais certains assouplissements seront bientôt possibles.  

Dans les contextes où les gens sont tranquillement assis, sans parler ni circuler, il leur sera permis d’être à 1,5 mètre les uns des autres. Cela s’appliquera par exemple aux salles de classe au cégep et à l'université, ainsi qu'aux salles de spectacles.

Ainsi, ces dernières pourront rouvrir leurs portes à un maximum de 50 personnes dès le 22 juin.

Les spectateurs devront toutefois garder une distance de 2 mètres lorsqu’ils entrent ou sortent de la salle.

On peut même s’attendre à ce que les rassemblements de 250 personnes avec distanciation sociale soient permis vers la mi-juillet, a suggéré le Dr Richard Massé, conseiller stratégique à la Direction de la Santé publique.

Ni à la maison, ni à l’église

Cet assouplissement pour les rassemblements intérieurs ne s’applique toutefois pas aux lieux de culte qui feront l’objet d’une autre annonce. En effet, lors des messes ou réunions religieuses, beaucoup ont l’habitude de chanter, ce qui vient accroître le risque de transmission des gouttelettes, a expliqué le Dr Massé.

Pas de changement non plus pour les rassemblements à la maison, où le maximum de 10 personnes formant 3 cellules familiales tient toujours.

«Beaucoup de choses sont partagées» lors des rassemblements familiaux, a dit le Dr Arruda pour expliquer la distinction. En plus de parler, de discuter, les gens touchent aux mêmes objets, utilisent la même salle de bain, a-t-il illustré.

Pour ce qui est des salles de spectacles, les toilettes seront accessibles au public, mais avec des mesures d’hygiène plus importantes, a résumé le Dr Arruda.

Questionné à savoir si les spectateurs devront porter un couvre-visage lorsqu'ils iront au théâtre ou au cinéma, le Dr Arruda a rappelé que cela était bel et bien recommandé, surtout lors des déplacements. «Si on n'est pas confortable et qu'on ne parle pas pendant le spectacle, on peut l'enlever.»

Jeunes à 1 m

Bonne nouvelle pour les jeunes de 16 ans et moins : ils pourront se tenir à 1 mètre les uns des autres. Ils devront toutefois se tenir à 2 mètres de distance des adultes.

Plus de détails à venir...

APPEL À TOUS

Vous avez vaincu la COVID-19? Le Journal est à la recherche de personnes guéries du coronavirus et qui aimeraient témoigner.

Écrivez-nous à scoop@quebecormedia.com

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.