/entertainment/movies
Navigation

Le thriller Suspect numéro un au cinéma le 10 juillet

Coup d'oeil sur cet article

Le thriller d’action Suspect numéro un, du réalisateur québécois Daniel Roby (Louis Cyr), sera l'un des premiers films à prendre l’affiche lors de la réouverture des salles de cinéma cet été. Le long métrage qui met en vedette Antoine Olivier Pilon et l’acteur américain Josh Hartnett sera diffusé sur les écrans de la province le 10 juillet.

Antoine Olivier Pilon
Photo Chantal Poirier
Antoine Olivier Pilon

 

Le distributeur Films Séville en a fait l’annonce lundi matin, peu de temps après que le gouvernement Legault eut donné le feu vert à la réouverture des cinémas à compter du 22 juin avec un maximum de 50 personnes par salle. 

«C’était très important, pour nous, de participer à la relance des cinémas et on pense que Suspect numéro un est le genre de film (un thriller d’action) que le grand public aura envie de voir en retournant dans les salles cet été», a souligné le président des Films Séville, Patrick Roy, en entrevue au Journal.

Tourné en anglais, Suspect numéro un (Target Number One en version originale) devait initialement prendre l’affiche au Québec le 24 avril dernier, mais sa sortie a été retardée à cause de la pandémie. 

Le film s’inspire de l’histoire vraie de l’ancien toxicomane Alain Olivier qui, dans les années 1980, avait été emprisonné pendant huit ans en Thaïlande à cause d’une enquête de la GRC qui avait mal tourné. L’affaire avait attiré l’attention du journaliste Victor Malarek, du Globe and Mail, qui avait enquêté sur cette erreur judiciaire. 

Le cinéaste Daniel Roby (Louis Cyr, Funkytown) travaille sur ce long métrage depuis plus d’une douzaine d’années.