/entertainment/movies
Navigation

Rassemblements publics intérieurs: une annonce «broche à foin», juge Vincent Guzzo

entrevue avec Vincent Guzzo
Photos d'archives Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Quelques heures après l’autorisation des rassemblements intérieurs de 50 personnes par la santé publique, Vincent Guzzo estime que les cinémas n’ont pas été écoutés et que les nouvelles mesures de distanciation imposées créent un nouveau casse-tête.

• À lire aussi: Les rassemblements de 50 personnes autorisés dans les lieux publics à compter du 22 juin

Dès le 22 juin, les rassemblements intérieurs d’un maximum de 50 personnes dans un lieu public seront à nouveau permis. En général, la règle de distanciation de 2 m demeure, mais dans les lieux publics intérieurs où les gens sont assis et ne se déplacent pas, cette distance diminue à 1,5 m. C’est cette dernière consigne qui s’appliquera dans les cinémas.

Malgré des discussions avancées avec la CNESST, les cinémas n’ont pas été écoutés, affirme le propriétaire des Cinémas Guzzo.

«On voulait qu’ils autorisent un mètre de distance, puisqu’il y a 1,33 m entre chaque rangée. Dans nos cinémas, 1,5 m se transforme automatiquement en deux mètres, a justifié M. Guzzo à QUB radio. Chaque banc fait 24 pouces de large, et si on laisse deux bancs de distanciation, ça fait une distance de 1,33 m entre chaque personne. Ça va prendre trois bancs de distanciation.» 

  • Écoutez l’entrevue complète avec Vincent Guzzo:  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.