/news/politics
Navigation

Parti libéral: Dominique Anglade remanie ses troupes

Parti libéral: Dominique Anglade remanie ses troupes
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Nouvelle direction, nouvelle image. La nouvelle cheffe de l’opposition officielle Dominique Anglade a remanié son équipe pour rajeunir l’image du Parti libéral et reléguer dans l’ombre des députés moins populaires.

Jadis son rival, le député André Fortin prend du galon. Vu comme le favori au début de la course au leadership, il avait finalement renoncé au trône libéral pour des raisons familiales. L’élu de Pontiac occupera la stratégique fonction de leader parlementaire, en plus de donner la réplique au ministre des Finances à l’Assemblée nationale.

  • Dominique Anglade, cheffe du Parti Libéral du Québec, sur QUB Radio:   

Plusieurs s’attendaient à voir la députée Marwah Rizqy perdre des plumes en raison des attaques acerbes logées à l’endroit de Mme Anglade par le passé. Mais la qualité des interventions de l’élue de Saint-Laurent en fait une membre indélogeable du premier trio. 

En plus de conserver le dossier de l’éducation et de l’administration gouvernementale, Mme Rizqy se voit confier une autre tâche d’envergure: porte-parole libérale pour les questions touchant le Conseil du trésor. 

Un dossier que pilotait jusqu’à tout récemment Gaétan Barrette, qui est rétrogradé et perd également les Transports. L’ancien ministre de la Santé devra se contenter de l'immigration, des infrastructures, de l’éthique et des marchés publics. 

C’est un secret de polichinelle que Gaétan Barrette rêve de revenir à ses anciennes amours et d’affronter la ministre Danielle McCann au Salon bleu. Un poste qu’on ne lui donnera pas. 

C’est la députée de Maurice-Richard, Marie Montpetit, qui monte en grade et hérite de l’omnipotent dossier de la santé. 

Parfois impétueux, Marc Tanguay perd son poste de leader parlementaire de l’opposition officielle, mais conserve néanmoins ses autres dossiers, comme celui de la Justice. Il se voit même confier un nouveau mandat, celui de porte-parole libéral en matière de famille, en remplacement de la députée de Westmont-Saint-Louis, Jennifer Maccarone. 

L’ex-chef par intérim Pierre Arcand hérite des transports et de la métropole.

Le député de Marquette, Enrico Ciccone, sera le nouveau porte-parole libéral pour la Capitale-Nationale et l’Est du Québec. Il conserve les dossiers des sports, des loisirs, des saines habitudes de vie et de la lutte contre l’intimidation.

De son côté, l'ex-ministre libérale Véronyque Tremblay a aussi fait savoir qu'elle quittera bientôt la direction générale du Parti libéral du Québec.

Défaite aux élections générales de 2018, Mme Tremblay était entrée en fonction à la permanence du PLQ en avril 2019. Elle était également organisatrice en chef du parti. «J’ai envie d’un nouveau défi», a expliqué sur Twitter l'ex-députée de Chauveau.

Voici la liste complète des porte-parole:  

  • André Fortin, député de Pontiac: leader parlementaire et Finances publiques;   
  • Hélène David, députée de Marguerite-Bourgeoys: présidente du caucus et Langue française;   
  • Filomena Rotiroti, députée de Jeanne-Mance–Viger: whip en chef;   
  • Monsef Derraji, député de Nelligan: leader parlementaire adjoint, Petites et Moyennes Entreprises, Innovation, Travail et Emploi;   
  • Pierre Arcand, député de Mont-Royal–Outremont: Transports et Métropole;   
  • Gaétan Barrette, député de La Pinière: Immigration, Infrastructures, Éthique et Marchés publics;   
  • Frantz Benjamin, député de Viau: Environnement et dossiers jeunesse;   
  • David Birnbaum, député de D’Arcy-McGee: Relations intergouvernementales canadiennes, Francophonie canadienne et Santé mentale;   
  • Francine Charbonneau, députée des Mille-Îles: Formation professionnelle et aux adultes et Forêt, Faune et Parcs;   
  • Enrico Ciccone, député de Marquette: Sports, Loisirs, Saines Habitudes de vie, Lutte contre l’intimidation, Capitale-Nationale et responsable de l’Est du Québec;   
  • Gregory Kelley, député de Jacques-Cartier: Affaires autochtones et Relations avec les Québécois d’expression anglaise;   
  • Carlos J. Leitão, député de Robert-Baldwin: Économie et Lutte contre les changements climatiques;   
  • Jennifer Maccarone, députée de Westmount–Saint-Louis: Diversité et Inclusion, LGBTQ2 et Clientèles vivant avec un handicap ou avec le spectre de l’autisme;   
  • Isabelle Melançon, députée de Verdun: Culture et Communications, Tourisme, Condition féminine et responsable de l’Ouest-du-Québec;   
  • Nicole Ménard, députée de Laporte: Relations internationales;   
  • Marie Montpetit, députée de Maurice-Richard: Santé;   
  • Marie-Claude Nichols, députée de Vaudreuil: Affaires municipales et Habitation;   
  • Saul Polo, député de Laval-des-Rapides : Énergie et Ressources naturelles;   
  • Marwah Rizqy, députée de Saint-Laurent: Éducation, Administration gouvernementale et Conseil du trésor;   
  • Paule Robitaille, députée de Bourassa-Sauvé: Solidarité sociale et Lutte contre la pauvreté;   
  • Jean Rousselle, député de Vimont: Sécurité publique et Agriculture;   
  • Monique Sauvé, députée de Fabre: Aînés;   
  • Christine St-Pierre, députée de l’Acadie: Enseignement supérieur;   
  • Marc Tanguay, député de LaFontaine: Justice, Famille, Accès à l’information et Réforme du mode de scrutin;   
  • Lise Thériault, députée d’Anjou–Louis-Riel: Protection des consommateurs et Entrepreneuriat féminin;   
  • Kathleen Weil, députée de Notre-Dame-de-Grâce: Protection de la jeunesse et Lois professionnelles.