/qubradio
Navigation

Subvention salariale versée au PLC: le Bloc québécois porte plainte au Commissaire à l’éthique

Subvention salariale versée au PLC: le Bloc québécois porte plainte au Commissaire à l’éthique
Simon Clark/Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le Bloc québécois a annoncé qu’il portait plainte au Commissaire à l’éthique contre le Parti libéral du Canada (PLC), pour dénoncer son accès à la subvention salariale d’urgence, qui pourrait servir à des activités partisanes en vue de prochaines élections.

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie

• À lire aussi: Justin Trudeau forcé de défendre l'utilisation de la subvention salariale par le PLC

«On considère que le gouvernement qui a voté et créé le programme de subvention salariale l’a ensuite utilisé, a mis la main là-dedans pour s’en mettre plein les poches, pour que le Parti libéral du Canada puisse avoir au-dessus de 200 000$ par mois», a indiqué le député bloquiste de La Prairie Alain Therrien, en entretien avec Antoine Robitaille à QUB radio, mardi.

«Ça n’a aucune espèce de bon sens», a ajouté le député, qui juge qu’un parti doit aller chercher son financement plutôt que de le prendre «chez des contribuables qui paient leurs impôts et dans les coffres d’un État». 

Selon le député, le parti va à l’encontre de la nature même du programme de subvention salariale, notamment parce qu'il n’a pas besoin de cet argent pour traverser la crise actuelle. 

  • ÉCOUTEZ l'entrevue complète d'Alain Therrien à l'émission Là-haut sur la colline:  

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions