/misc
Navigation

Youppi! un immortel du sport

Predators c. Canadiens
Photo d’archives Depuis 40 ans, Youppi ! a su divertir les foules aux matchs du Canadien et des Expos.

Coup d'oeil sur cet article

Youppi ! cette mascotte qui a tant amusé la foule du Stade olympique lors des matchs des Expos et qui continue de divertir les spectateurs aux matchs du Canadien au Centre Bell, vient d’être intronisée au Temple de la renommée des mascottes.

Youppi! a vu le jour il y a 40 ans. Cela n’a pas été facile de créer ce sympathique personnage, car il y avait beaucoup de réticence à sa naissance puisque plusieurs membres de l’état-major chez les Expos ne débordaient pas de passion pour la venue d’une mascotte.

Le début de cette belle histoire d’amour a débuté à l’automne 1978 lorsque le vice-président des Expos, le regretté, Roger D. Landry, voulait que l’équipe ait sa mascotte.

Il m’avait mandaté d’analyser les différentes mascottes du baseball majeur. En peu de temps, je lui ai identifié les mascottes les plus symboliques, soit le San Diego Chicken et le Phillie Phanatic.

Predators c. Canadiens
Photo d’archives

Gestes déplacés

Il y avait deux problèmes, la culture des deux mascottes. Le San Diego Chicken dépassait les limites en volant des verres de bière aux partisans pour ensuite les consommer. Quant au Phillie Phanatic il était provocateur. Toutefois, les partisans des deux équipes appréciaient ces deux personnages. Dans notre plan, il fallait organiser une rencontre avec Harrison / Erickson, la société new-yorkaise qui a créé le Phanatic.

La première esquisse nous a quasi laissés sans voix et on a même failli laisser tomber le projet de la mascotte. Imaginez, la mascotte qu’ils avaient créée était un fourmilier géant mauve. 

Hommage à rusty staub

Une semaine plus tard, Roger et moi avions pris l’avion pour leur expliquer la vision de notre mascotte : un immense personnage qu’on pouvait voir au loin. La couleur orange était prépondérante afin de rendre hommage au premier héros de l’histoire des Expos, Rusty « Le Grand Orange » Staub. 

Le baptême du personnage a eu lieu lors d’une rencontre avec Roger D. Landry, Robert Ayotte, qui est devenu plus tard v-p des Nordiques, ses collègues et moi.

On cherchait un nom qui était un synonyme d’un cri de joie qui pouvait être exprimé dans plusieurs langues. Le choix du nom fut unanime : Youppi !

Il restait à définir son rôle dans la communauté, avec les partisans et les enfants.

Nous avions créé la mascotte, maintenant il faillait lui trouver une âme pour incarner la future étoile montante.

Nous voulions inviter plusieurs personnes à des séances pour nous dévoiler leur talent. Sauf que le plan d’affaires n’a jamais été lancé. Nous avons reçu une lettre d’un partisan exprimant son amour pour la mascotte dont il ne connaissait pas encore le nom. Son plaidoyer a été convaincant. Après tout l’argent que nous devions débourser pour Harrison / Erickson, il nous a résumé la raison d’être de la mascotte. 

Il a déclaré que ce n’est pas le nom qui fait le personnage d’une mascotte, c’est la personne dans le costume qui donne la vie à la mascotte. Ce fut la fin des auditions et le début d’une histoire d’amour qui dure depuis 40 ans.

Predators c. Canadiens
Photo d’archives

Avec le Canadien

Le 16 septembre 2005, Youppi ! est devenu la première mascotte à exercer son métier dans deux ligues sportives professionnelles. Grâce à la participation du Canadien, la raison d’être de Youppi ! s’est poursuivie après le départ des Expos. 

Plusieurs ont personnifié le rôle de Youppi ! et à leur grand mérite, ils ont toujours gardé la culture implantée il y a 40 ans : respecter la communauté, les enfants, et développer un talent d’humoriste.

Bang ! dans la clôture

Quelques anecdotes de la vie de Youppi ! sont assez drôles. Il aimait rouler rapidement avec son quatre roues, malgré les consignes qui l’empêchaient de le faire. Un jour, il a perdu la maîtrise de son véhicule. Il s’est assommé en fonçant dans la clôture du champ droit au Stade olympique ! 

Ses fameuses glissades sur le toit des abris étaient excitantes. Malheureusement, au son de la musique de l’organiste Fernand Lapierre, il avait mal jugé la distance de sa glissade et avait été propulsé en bas de l’abri. Blessure au poignet.

Lasorda sort de ses gonds

Sans aucun doute, le moment historique qui a marqué sa carrière est survenu lorsque Youppi ! est devenu la première mascotte à se faire expulser d’un match des ligues majeures. Le 23 août 1989, il a été expulsé après que le gérant des Dodgers de Los Angeles, Tommy Lasorda, se fut plaint auprès des arbitres qu’il dansait trop sur le toit de l’abri des visiteurs.

Il faut louanger celui qui était dans le costume lors de ce match. Son initiative, sa créativité et sa passion ont ouvert la porte à Youppi ! au Temple de la renommée des mascottes en fin de semaine dernière à Whiting, en Indiana.