/sports/racing
Navigation

Le pilote québécois Lance Stroll reprend le volant

Le pilote québécois Lance Stroll reprend le volant
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Lance Stroll a repris le volant de sa monoplace de l’écurie Racing Point pour la première fois depuis les essais hivernaux, mercredi, à l’occasion d’une journée de tournage promotionnel sur le circuit de Silverstone au Royaume-Uni.

Au volant de la RP20, le Québécois a effectué quelque 100 kilomètres en chaussant des pneus de démonstration, comme le prévoit le règlement de la Formule 1. En effet, les essais privés sont maintenant interdits dans le sport, sauf lorsqu’une écurie utilise une voiture âgée d’au moins deux ans.

C’est d’ailleurs cette option qu'a choisie Renault en Autriche. Sur le circuit Red Bull Ring, où aura lieu le premier Grand Prix de cette saison remaniée, Daniel Ricciardo et Esteban Ocon ont tour à tour, mardi et mercredi, piloté la R.S.18 utilisée lors de la campagne 2018.

Dans le cas des journées de tournage, les circonstances ne permettent pas aux écuries de recueillir beaucoup de données. Elles permettent néanmoins de mettre en œuvre, pour une première fois, les nouvelles normes de sécurité établies pour empêcher la propagation de la COVID-19.

Mercedes a été la première équipe à reprendre l’action dans le cadre d’essais la semaine dernière. Ferrari et Alpha Tauri devraient imiter les trois écuries déjà mentionnées la semaine prochaine, à Fiorano et Imola, respectivement.