/sports/fighting
Navigation

Dana White se prépare au pire

Dana White se prépare au pire
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la pandémie de COVID-19 prend de la vigueur aux États-Unis, le président de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), Dana White, se prépare à une deuxième pause forcée.

«Je pense toujours à la prochaine étape», a-t-il dit en entrevue à MMA Junkie vendredi. «Il y a quatre mois, j’aurais pu te dire où on s’en allait et ce qui allait se produire. Maintenant, je ne sais pas. Alors je m’assois, je fais des stratégies, j’essaie de planifier. Et je me prépare à une deuxième pause forcée. Je me prépare toujours au pire.»

La multiplication des cas dans certains États américains, et parmi les athlètes professionnels qui se préparent à un retour au jeu, n’a rien pour rassurer White.

L’UFC a été l’un des premiers circuits à reprendre ses activités après la pause forcée par le coronavirus, en mars. Il y a eu six événements depuis son retour en mai. Deux autres sont prévus à Las Vegas en juin et juillet, et quatre devraient avoir lieu à Abu Dhabi dans les prochaines semaines. D’autres événements sont en préparation pour le mois d’août.

Jusqu’à présent, trois combattants de l’UFC ont contracté le coronavirus, soit Lyman Good, Ronaldo Souza, et Billy Quarantillo.