/news/coronavirus
Navigation

Le hockeyeur Auston Matthews a été déclaré positif à la COVID-19

Le hockeyeur Auston Matthews a été déclaré positif à la COVID-19
AFP

Coup d'oeil sur cet article

La vedette des Maple Leafs de Toronto Auston Matthews a reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

• À lire aussi - COVID-19: le Lightning met un frein aux entraînements en raison d'une éclosion

C’est le quotidien Toronto Sun qui a rapporté la nouvelle, vendredi après-midi. Le joueur de 22 ans serait retourné à son domicile de Scottsdale, en Arizona, pour y passer sa quarantaine.

Le gardien de but des Maple Leafs Frederik Andersen, qui a passé la pause des activités de la Ligue nationale de hockey avec Matthews, a quant à lui reçu un diagnostic négatif. Les deux coéquipiers ne vivent plus ensemble et le Danois a quitté l’Arizona.

Toujours selon le journal torontois, le premier choix au total du repêchage de 2016 s’est entraîné en compagnie de plusieurs joueurs non-identifiés des Coyotes de l’Arizona qui auraient eux aussi été testés positif lors des derniers mois.

L’organisation des Maple Leafs a refusé de commenter la nouvelle.

«Conformément au protocole de la LNH sur la COVID-19, les Maple Leafs de Toronto ne commenteront pas les reportages entourant les tests de dépistage de ses joueurs et des membres de son personnel. Les informations médicales à cet égard sont privées», ont-ils indiqué par voie de communiqué.

De son côté, la LNH a annoncé en soirée que 11 des 200 joueurs qui ont entrepris la phase 2 du protocole de retour au jeu ont été testés positifs au coronavirus.

La situation du Lightning préoccupe

Le Lightning de Tampa Bay a pour sa part annoncé avoir mis un frein à la phase 2 en raison de cas de COVID-19.

L’organisation a confirmé que trois joueurs, dont l’identité n’a pas été révélée, et des membres du personnel de l’équipe ont reçu un diagnostic positif au virus, jeudi. Le réseau Sportsnet a quant à lui rapporté que deux employés avaient été touchés.

La plupart des individus concernés sont asymptomatiques tandis que quelques-uns auraient subi une légère fièvre. Tous les autres membres de l’organisation ont été retournés à leur domicile et seront testés. Les installations seront fermées jusqu’à ce que l’équipe floridienne puisse assurer un environnement sain, a-t-on précisé dans un communiqué.

«Le Lightning a l’intention ferme de faire tout en son pouvoir pour assurer la santé et la sécurité de ses joueurs, du personnel, des amateurs et de la communauté», a affirmé le directeur général Julien BriseBois dans la même notice.

«Travailler ensemble»

Si le cas de la Floride est particulièrement préoccupant, avec les cas de COVID-19 qui touchent également plusieurs autres sports professionnels là-bas, la situation a aussi de quoi inquiéter toutes les formations de la LNH. Le cas de Matthews ne fait par ailleurs qu'appeler à davantage de prudence.

«Avec une hausse significative des cas dans la ville de Tampa, le comté d’Hillsborough et l’État de la Floride, nous implorons tout le monde vivant dans la région, spécifiquement les jeunes, d’aider à ralentir la propagation de cette pandémie [...]. Nous devons travailler ensemble en tant que communauté pour la ralentir», a ajouté BriseBois.

Outre le Lightning, les Panthers représentent un autre club floridien devant participer aux prochaines éliminatoires de la LNH à 24 équipes. Aucune nouvelle n’a été donnée de leur côté.

Dans le cadre de la deuxième phase du protocole, l’accès aux installations se fait toujours sur une base volontaire. Plus tôt cette semaine, certains joueurs du Canadien de Montréal ont d’ailleurs patiné à Brossard. L’attaquant Jonathan Drouin a été l’un des cinq joueurs à avoir foulé la glace avec Paul Byron, Charles Hudon, Laurent Dauphin et le gardien Michael McNiven.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.