/hublo
Navigation

Quatre défis qu’un entrepreneur doit savoir relever

Quatre défis qu’un entrepreneur doit savoir relever

Coup d'oeil sur cet article

 

Les quatre principaux défis de l’entrepreneuriat    

Dans votre projet de création d’entreprise, plusieurs obstacles peuvent vous empêcher d’atteindre votre objectif. Vous serez pourtant facilement en mesure de faire face à ceux-ci si vous réussissez à prévoir les risques et à réagir promptement. En poursuivant cette lecture, vous aurez une vue d’ensemble sur les défis que vous devrez relever et connaîtrez les astuces pour les surmonter.

L’humilité : la force de reconnaître ses faiblesses    

L’entrepreneur a beaucoup de rêves et une grande ambition. Si vous voulez vous lancer dans l’entrepreneuriat, vous devez garder en vous la motivation d’atteindre vos objectifs, mais le risque est que vous confondiez détermination et entêtement. 

La différence entre les deux tient à ce que la détermination est une forme d’endurance face à l’épuisement causé par des défis qui vous amènent hors de votre zone de confort, tandis que l’entêtement consiste à garder une direction alors que des signaux subtils vous communiquent le danger de continuer avec la même méthodologie.

S’entourer des bonnes personnes

En entreprise, reconnaître ses limites est une chose importante, même si cela peut paraître difficile. En effet, en reconnaissant vos limites, vous pourriez avoir l’impression d’être faible ou moins ambitieux, surtout si vous le faites en vous voyant dans le regard des autres. Pourtant, en faisant cela, vous garantissez la réussite de vos projets, car vous définissez vos capacités réelles.

Une personne qui continue à faire encore et encore une tâche pour laquelle elle n’est pas douée ne crée pas de valeur. Or les conséquences de ce genre de prise de risques sont encore plus dramatiques en entreprise. C’est pour cette raison que vous devez prendre le temps de reconnaître vos faiblesses et de déterminer comment réaliser votre projet malgré elles. Cette réflexion influencera l’ensemble de votre modèle d’affaires.

Pour y arriver, vous devrez déléguer des tâches à des personnes chez qui votre faiblesse représente une force. Par exemple, vous aurez peut-être besoin d’un comptable pour vous aider à tenir vos comptes, car vous efforcer d’effectuer cette tâche vous-même alors que vous ne possédez aucune notion en comptabilité risquerait de vous nuire. Vous devez vous entourer de bons partenaires et d’employés qui vous complètent.

Apprendre des bonnes personnes

Les effets positifs de votre humilité seront que, d’une part, la tâche pour laquelle vous n’êtes pas doué sera accomplie et que, d’autre part, vous apprendrez de ces personnes qui vous soutiennent. En réalité, vous entourer de bons partenaires ne vous fera pas vous reposer sur vos lauriers. Au contraire, vous devrez assister les personnes qui vous aident afin de construire vos processus de gestion.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour trouver les bonnes personnes. Pensez par exemple à intégrer les chambres de commerce ou les associations d’entreprises de votre région. Loin de vous limiter à votre seul secteur d’activité, vous pouvez également effectuer plus de recherches sur Internet concernant l’entrepreneuriat en général, sur des groupes professionnels de Facebook, par exemple.

Une autre des options qui pourraient vous être utiles est le cotravail (ou travail en coworking). Un espace de coworking est un lieu où plusieurs professionnels se retrouvent pour travailler, chacun dans un espace. Ces points de rassemblement permettent de rallonger son carnet d’adresses et de trouver des professionnels de plusieurs domaines. Vous développerez de nouvelles compétences et, avec de la chance, vous trouverez sûrement des partenaires.

L’assiduité : la bonne gestion de votre temps    

Un bon entrepreneur doit être assidu dans son travail. Pour gérer une entreprise, vous devez établir un plan de projet et un programme d’exécution. Vous veillerez à l’accomplissement de vos tâches, sans perdre de vue les différents risques que vous courez et en restant flexible sur les réalités que vous rencontrez. Afin d’économiser vos forces, vous devez distinguer les tâches stratégiques.

Déléguer les tâches utiles

Toutes les tâches routinières pour la bonne survie de votre société sont utiles. Votre mission en tant que dirigeant d’une société consiste à évaluer les tâches utiles et à éviter de les diluer avec des tâches inutiles, non rentables. De plus, vous devez trier les tâches utiles, en ciblant celles que vous devez obligatoirement accomplir vous-même.

Les tâches utiles regroupent celles pour lesquelles vous n’avez pas les compétences nécessaires et celles que vous n’avez pas le temps d’accomplir. Ces travaux représentent ceux que vous pouvez et que vous devez déléguer. 

C’est le cas par exemple de la gestion du risque d’entreprise, qui est une activité nécessaire à la survie de votre entreprise. Pourtant, pouvez-vous passer tout votre temps à évaluer combien vous risquez de perdre si tel ou tel drame se produisait? Vous pouvez plutôt être accompagné par des professionnels pour faire un bon choix d’assurance entreprise qui répond à vos besoins.

S’occuper des tâches essentielles

Une fois que les questions du risque sont prises en charge, par exemple, vous pourrez vous concentrer sur la réalisation de vos projets. Vous devez vous occuper des missions que vous êtes le seul à pouvoir accomplir. En général, seules les missions d’administration et de contrôle général sont réalisées par l’entrepreneur lui-même.

L’entrepreneur doit :

● contrôler les procédures de production;

● surveiller la qualité des livrables;

● prévoir le futur de l’entreprise;

● contacter les partenaires;

● signer les contrats;

● recruter, administrer et motiver l’équipe;

● vérifier la rentabilité des projets.

Vous devez accomplir toutes ces missions afin de permettre à vos collaborateurs de faire exactement ce que vous attendez d’eux. Votre assureur a besoin que vous le considériez comme un partenaire. Ainsi, vous devrez lui faire part de tout changement pouvant entraîner des modifications à votre police d’assurance, comme des changements dans les services offerts par votre entreprise. 

Peu importe comment vous êtes entouré, il y aura toujours un moment où vous aurez l’impression d’être seul contre tous : un proche qui ne semble pas comprendre vos ambitions, un client qui doute de votre projet ou de votre offre. Dans tous les cas, vous ne devez pas négliger la communication ni votre propre responsabilisation.

Communiquer avec les proches    

La communication demeure une qualité essentielle chez un entrepreneur. Un chef d’entreprise communique, écoute et explique. C’est une qualité utile autant avec les partenaires qu’avec les proches. Vous devez comprendre que vos proches ne vous veulent pas de mal, mais qu’ils s’inquiètent généralement pour vous, car ils ne comprennent pas tout de votre réalité.

Si vos proches vous demandent de lâcher prise, de faire moins, vous devez évaluer la pertinence de leurs suggestions et évaluer vos possibilités, puis leur expliquer vos réflexions. Vos proches aimeront que vous les incluiez dans votre processus de pensée, et vous recevrez un soutien positif de leur part.

Vos partenaires d’affaires, quant à eux, peuvent douter du sens dans lequel vous allez. Ils ne veulent pas vous mettre des bâtons dans les roues, mais ils estiment, peut-être à juste titre, qu’ils ont plus de recul et de meilleures solutions que les vôtres. Vous ne perdez rien à les écouter et si vous réussissez à trouver un terrain d’entente, ce sera une réussite.

Assumer votre rôle 

Cependant, vous ne pouvez pas toujours trouver de quoi satisfaire tout le monde. Si vous vous retrouvez dans une situation où vous devez imposer votre point de vue, l’important est d’assumer entièrement votre position. Pour y arriver, vous devez vous assurer que votre position est la meilleure, en écoutant les autres et en vous expliquant mieux.

Si vous prenez vos décisions de façon éclairée et en vous fondant sur les meilleurs compétences et points de vue de votre cercle d’alliés, vous profitez assurément d’une meilleure base que si vous décidez sous l’impulsion, stressé par une situation que vous portez seul sur vos épaules. Peu importe les résultats, vous pourrez vous relever avec plus de détermination. 

En outre, vous pourriez avoir à pleinement assumer votre isolement. Comme entrepreneur, vous pourriez vous retrouver dans une position de décision où personne ne peut vraiment vous aider et où vous devriez miser sur votre propre responsabilisation. Pensez par exemple à la situation d’isolement dans laquelle François Legault s’est retrouvé au début de la crise du nouveau coronavirus. Il devait choisir une direction avec peu d’informations et a décidé d’assumer les conséquences de ses décisions.

L’introspection : le questionnement de vos propres décisions    

Le dernier grand défi de l’entrepreneuriat est l’évaluation des décisions passées. En tant qu’entrepreneur, vous ne devez pas perdre de vue votre point de départ et la destination que vous souhaitez atteindre. L’introspection vous permet de revoir en toute humilité votre parcours et d’apprendre de vos erreurs. Une telle démarche aura des répercussions importantes sur les stratégies de votre entreprise.

Vous devez prendre le temps de réévaluer toutes les décisions que vous avez prises et de faire face à vos échecs. Vous devez aussi actualiser vos projets et mettre à jour vos procédures, vos contrôles et les ressources que vous allouez à chaque partie de l’ensemble. 

Par exemple, si au début de votre aventure entrepreneuriale, vous aviez souscrit une assurance entreprise adaptée à la situation dans laquelle vous étiez, vous devez réévaluer vos besoins au moment de votre introspection annuelle, puis adapter votre contrat en conséquence des risques actuels. En effet, les premières années de votre entreprise serviront à trouver votre modèle d’affaires rentable, et cela impliquera que votre entreprise changera. Vous devez faire part de ces adaptations à votre assureur.

C’est dans ce cas qu’être partenaire avec votre assureur vous sera utile. Celui-ci vous aidera à vérifier si votre couverture est toujours celle qui vous convient. Comme votre assureur, tous vos partenaires, clients et employés peuvent aussi vous aider à valider votre démarche. Vous pourrez ainsi poursuivre votre travail sur des bases solides ou même donner un nouveau souffle à votre projet.

Pour réussir dans l’entrepreneuriat, vous devez avoir de l’humilité, de l’assiduité, une grande force de communication et la capacité d’assumer seul vos erreurs passées et futures. Vous pouvez d’ailleurs limiter les conséquences néfastes de ces erreurs en souscrivant une bonne assurance entreprise.

 
Que vois-je avec Hublo ?
Hublo offre une vitrine sur du contenu promotionnel fait par et pour nos partenaires
Point de contact
Afin d’obtenir des détails supplémentaires au sujet d’Hublo, contactez-nous.