/sports/soccer
Navigation

Russie: une équipe infectée envoie ses jeunes à l'abattoir

Coup d'oeil sur cet article

Rostov, dont l'effectif professionnel est en quarantaine après des cas de coronavirus, a envoyé ses jeunes à Sotchi pour la reprise du championnat russe de football vendredi et a subi une défaite écrasante.

Sotchi, qui a insisté pour jouer le match alors que son adversaire souhaitait qu'il soit décalé après le placement en quarantaine de toute son équipe première dû au dépistage positif au coronavirus de six joueurs, a gagné avec le score de 10 à 1. 

• À lire aussi: Les professionnels bientôt de retour au jeu

«Un score à deux chiffres, c'est du jamais vu lors d'un championnat de Russie», s'est enthousiasmé un commentateur de la chaîne sportive russe Match TV, qui a diffusé en direct le match.

Pour leur part, les jeunes de Rostov se sont voulus rassurants.

«Nous étions plus faibles que nos adversaires uniquement en matière de nos caractéristiques physiques», a affirmé à la chaîne Match TV le joueur Roman Romanov, 17 ans, auteur du seul but de Rostov.

Le championnat de foot de Russie a repris après plus de trois mois de pause due au coronavirus. 

Outre le match Sotchi-Rostov, un autre match a eu lieu vendredi, Grozny-Krylia Sovetov (4-2).

Les clubs Sotchi et Rostov s'opposaient depuis plusieurs jours, Sotchi insistant pour maintenir le match alors que son adversaire était réticent.

Pétition 

Vendredi dans l'après-midi, le FK Rostov a finalement annoncé sur son compte Twitter l'envoi des joueurs de son centre de formation. Ils se sont envolés pour Sotchi quatre heures seulement avant le coup d'envoi du match. 

Aucun d'entre eux n'a jamais joué au plus haut niveau. L'effectif a compris un mélange de l'équipe jeune de Rostov, le plus âgé ayant 19 ans, et de l'équipe Rostov-2003 qui comprend les joueurs nés en 2003.

Au championnat russe des «académies», qui compte les mêmes équipes qu'en première division, l'équipe jeune de Rostov est 12e sur 16.

Un autre communiqué, publié sur le site du FK Rostov, relayait une pétition lancée par le sponsor principal du club à destination «de la direction, du staff technique et des joueurs de Sotchi» et appelant «à la solidarité» et au report du match.

«Souvenons-nous ensemble des valeurs que ce sport nous a enseignées (...) Une lutte digne, une compétition honnête, le respect de l'adversaire et le dépassement de soi», disait cette pétition.

Jeudi, la Fédération russe de football a proposé de décaler le match au 19 juillet, mais il fallait pour cela l'accord des deux clubs, ce que Sotchi, à la lutte pour ne pas descendre en division inférieure, n'a pas accepté.

Rostov, 4e actuellement, peut pour sa part espérer encore une place en Ligue des champions. 

Sur le même sujet