/weekend
Navigation

Une fête nationale pas comme les autres

Coup d'oeil sur cet article

La fête nationale du Québec, cette année, restera dans les annales. Organisée en pleine pandémie, la célébration se tiendra le 23 juin sans l’habituel rassemblement de milliers de personnes et sera retransmise pour la première fois sur les quatre grands réseaux québécois. « Ce sera probablement une Saint-Jean qui passera à l’histoire », dit le coanimateur de la soirée, Pierre Lapointe.

• À lire aussi: Souvenirs du 24 juin

Il y a quelques semaines, au plus fort de la pandémie, on pouvait se demander si le grand spectacle de la fête nationale du Québec allait avoir lieu cette année. Les festivals avaient tous été annulés pour la saison estivale et on se demandait de quelle façon on pourrait célébrer la Saint-Jean-Baptiste.

Pierre Lapointe
Photo courtoisie, Andréanne Gauthier
Pierre Lapointe

Puis, les émissions spéciales Une chance qu’on s’a et celle de la fête des Mères d’En direct de l’univers présentées au début mai ont démontré qu’on pouvait offrir un produit de qualité sans public et en respectant les exigences de la santé publique.

C’est donc une fête nationale presque à huis clos, à l’Amphithéâtre Cogeco de Trois-Rivières, qui sera organisée le 23 juin. Plus de 40 artistes y prendront part, en plus de trois orchestres symphoniques (Orchestre Métropolitain, Orchestre symphonique de Montréal et Orchestre de l’Estuaire).

Ariane Moffatt
Photo d'archives, Agence QMI
Ariane Moffatt

« Je suis certain que la fête sera extraordinaire malgré l’absence physique du public, dit Pierre Lapointe, qui coanimera le spectacle avec Ariane Moffatt. [...] Le concert qu’on va présenter sera vraiment comme une méga fête. On va se faire du bien tout le monde ensemble. »

« Peut-être que ça permettra aux gens de vivre ça d’une manière plus “intérieure”, justement ? se demande Ariane Moffatt. C’est certain qu’on ne peut pas comparer cette année à une Saint-Jean extérieure devant public. Mais on sera tous à fleur de peau, donc “bon public” » (rires). 

Didier Lucien
Photo courtoisie, Jacinthe Perreault
Didier Lucien

Le porte-parole de la 186e édition de la fête nationale du Québec, Didier Lucien, s’attend quant à lui à « un spectacle chargé et exceptionnel ».

Chaleur humaine

Le Journal a questionné quelques artistes qui prendront part au grand spectacle sur le genre de soirée à laquelle ils s’attendent.

Lara Fabian
Photo courtoisie
Lara Fabian

Pour Lara Fabian, ce sera l’occasion de donner aux spectateurs le meilleur show « avec la plus grande chaleur humaine possible. »

Roch Voisine
Photo d'archives, Chantal Poirier
Roch Voisine

Roch Voisine reconnaît quant à lui que ce spectacle sans public et avec distanciation physique sera un défi de taille. « Mais c’est toujours bon, les défis de ce genre ! Ça permet de se dépasser, non ? »

Fred Pellerin
Photo d'archives, Ben Pelosse
Fred Pellerin

Pour Fred Pellerin, il manquera certainement la proximité et l’immense feu de joie, lors de cette soirée. « Mais je pense surtout qu’il y aura un sens supplémentaire et des valeurs ajoutées à cette édition de la fête nationale. »

David Goudreault
Photo d'archives, Chantal Poirier
David Goudreault

« De savoir que la foule est nombreuse derrière ces caméras et le côté particulier de cette Saint-Jean-là va ajouter une certaine solennité à l’événement, dit l’auteur David Goudreault. Ça va lui donner un cachet particulier. »

Richard Séguin
Photo courtoisie, Pierre Letarte
Richard Séguin

Richard Séguin est convaincu que malgré la distanciation, « nous sommes là pour chanter le Québec. Comme le dit Gilles Vigneault : “La chanson, c’est la voix immense qui parle au nom du cœur humain” ».

Marie Michèle Desrosiers
Photo courtoisie
Marie Michèle Desrosiers

Questionnée à sa sortie d’une répétition pour le spectacle, Marie Michèle Desrosiers a mentionné que la chaleur « passe à flot entre musiciens, techniciens, équipe de production et artistes. Je pense que les téléspectateurs vont ressentir tout ça avec nous ».

Émile Bilodeau
Photo courtoisie, Flamme
Émile Bilodeau

« D’après moi, c’est un spectacle qui va respirer la bonne humeur », conclut Émile Bilodeau. 


Le grand spectacle de la fête nationale du Québec, Tout le Québec à l’unisson, sera diffusé à TVA, Radio-Canada, V et Télé-Québec le 23 juin, à 20 h. Pour tous les détails : fetenationale.quebec.