/world/usa
Navigation

Pour Trump, le bilan de la COVID-19 pourrait atteindre 150 000 morts aux États-Unis

US-PRESIDENT-TRUMP-SIGNS-EXECUTIVE-ORDER-ON-"SAFE-POLICING-FOR-S
AFP

Coup d'oeil sur cet article

NEW YORK | Le bilan de la pandémie de coronavirus aux États-Unis pourrait dépasser le seuil des 150 000 morts, contre 120 000 victimes jusqu’ici, a estimé lundi le président américain Donald Trump. 

• À lire aussi: Tous les développements de la pandémie de coronavirus

Le bilan actuel est «probablement de 115 (115 000), mais ça pourrait aller un peu au-dessus, jusqu’à 150 (150 000), voire au-delà, mais nous aurions perdu 2 à 4 millions de vies» si le pays n’avait pas pris de mesures pour ralentir la propagation du virus, a fait valoir Donald Trump dans un entretien au réseau de chaînes câblées Spectrum News.

Le président américain faisait référence au modèle de l’Imperial College of London, qui annonçait, mi-mars, un bilan possible de 2,2 millions de décès aux États-Unis si aucune mesure n’était prise.

Selon l’Université Johns Hopkins, qui fait référence en la matière, le bilan du coronavirus aux États-Unis atteignait lundi 120 000 morts.

«Nous avons fait du bon boulot et maintenant, nous remettons le pays sur pied», a déclaré le chef de l’État, lors d’un entretien réalisé à la Maison-Blanche.

Interrogé sur l’opportunité d’organiser de nouvelles réunions de campagne alors que plusieurs États du sud et de l’ouest du pays connaissent une flambée de nouveaux cas de COVID-19, Donald Trump a assuré que la sécurité sanitaire n’était pas négligée.

«Nous sommes toujours préoccupés par la sécurité», a-t-il dit. «Nous voulons nous débarrasser de cette chose.»

Le président américain doit se rendre à Phoenix, mardi, pour une allocution destinée à des jeunes sympathisants, même s’il ne s’agit pas officiellement d’une réunion de campagne.