/sports/hockey
Navigation

Un scénario qui mettrait la LNH à feu et à sang

Un scénario qui mettrait la LNH à feu et à sang
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Si la Ligue nationale de hockey (LNH) a exceptionnellement instauré un format créatif pour la loterie du repêchage cette année, c’était notamment pour éviter un scénario qui créerait une commotion à travers le circuit.

• À lire aussi: Matt Murray attend le Canadien de pied ferme

• À lire aussi: Les meilleurs choix de premier tour du Canadien

Une équipe qui gagnerait le premier choix au total et la coupe Stanley en raison d’un format élargi de séries éliminatoires susciterait une grogne sans précédent auprès des directeurs généraux des 30 autres formations.

Avec une loterie composée de deux phases, on règle ce problème... ou presque. Le chroniqueur de The Athletic Sean McIndoe a enflammé les réseaux sociaux lundi soir en révélant qu’il existe un scénario dans lequel les Rangers de New York pourraient être doublement gagnants.

En vertu de l’échange ayant envoyé le défenseur Brady Skjei aux Hurricanes de la Caroline, les Rangers recevront l’une des deux sélections de premier tour détenues par la formation de Raleigh, soit la plus basse. Il faut savoir que les Hurricanes possèdent le choix de premier tour des Maple Leafs de Toronto en 2020, puisqu’ils ont accepté d’absorber le contrat de Patrick Marleau l’été dernier.

Or, le choix des Maple Leafs est «protégé contre la loterie», c’est-à-dire qu’il peut être repoussé à l’année suivante s’il atterrit dans le top 10. Donc, si les Hurricanes remportent le premier choix et que les Leafs héritent, par exemple, de la deuxième ou troisième sélection (les deux équipes doivent bien entendu avoir été sorties d'entrée de jeu), les Blueshirts pourraient repêcher Alexis Lafrenière sans même avoir eu à s’incliner au tour qualificatif. Ironie du sort, ce sont avec les Hurricanes que les Rangers lutteront pour une place dans les vraies séries, à l'occasion d'un 2 de 3. Les Leafs, eux, ont rendez-vous avec les Blue Jackets de Columbus.

Bref, les Rangers pourraient gagner la loterie et la coupe Stanley. Les chances que cela arrive sont infinitésimales. Le mathématicien Micah Blake McCurdy les estime à 0,00275 %.