/news/currentevents
Navigation

Vidéo: enquête sur une intervention de la GRC à Kelowna

Bloc GRC
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Une enquête a été ouverte après le dépôt d’une plainte au civil ainsi que la publication d’une vidéo d’une intervention controversée d’une policière de la GRC, à Kelowna, en janvier dernier. 

Mona Wang, qui étudie en soins infirmiers à l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) Okanagan, a déposé une plainte au civil contre la GRC pour la façon dont elle aurait été traitée, selon Global News. Elle vise la policière Lacy Browning, le procureur général du Canada, le ministre provincial de la Sécurité publique, responsable de la GRC.

Les images montrent une partie des évènements, notamment la femme traînée dans un couloir par l’agente. Mardi, la GRC a confirmé la tenue de deux enquêtes prioritaires dans ce dossier et indiqué que l’agente a été affectée à des fonctions administratives.

«Dès que nous avons reçu les vidéos, nous avons immédiatement examiné les enregistrements, en particulier en ce qui concerne les actions de l’agent de police, a dit Laura Livingstone de la GRC. À la suite de cet examen, nous pouvons confirmer qu’une enquête relative au code de déontologie interne et une enquête criminelle ont été lancées et qu’elles sont en cours.»

La plaignante était en détresse mentale, le 20 janvier, et son copain a alors appelé le 911. À son arrivée, la policière aurait trouvé l’étudiante allongée sur le sol de la salle de bain dans un état de semi-conscience.

Elle lui aurait demandé sans succès de se lever. L’agente «a procédé à des voies de fait contre [la plaignante] en marchant sur son bras, allègue-t-on. Elle lui a donné des coups de pied dans l'estomac alors qu’elle était allongée sur le sol de la salle de bain à demi consciente.»

Selon la poursuite, la policière aurait dit à l’étudiante de «cesser d'être dramatique» et l'a qualifiée «d’idiote stupide», a également rapporté Global News. «La plaignante a subi des ecchymoses au visage, des vaisseaux sanguins cassés à l'œil gauche, un œil droit enflé et des ecchymoses à la tempe droite», a-t-on indiqué.

La plainte allègue que l'officier a menotté Wang et l'a traînée sur le ventre depuis la salle de bain à travers l'appartement, provoquant des ecchymoses et des blessures graves au visage et au haut de la cuisse. Elle aurait été arrêtée et transportée à l'hôpital général de Kelowna.

Global News a précisé que les défendeurs contestent plusieurs des allégations. Entre autres, on indique que la plaignante avait été décrite comme ayant des antécédents de tentatives de suicide.