/sports/soccer/impact
Navigation

L’Impact et Raitala s’en vont à la guerre

L’Impact et Raitala s’en vont à la guerre
PHOTO COURTOISIE/Impact de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

L’Impact de Montréal s’envolera pour Orlando le 2 juillet et l’équipe n’a pas l’intention de jouer un rôle de figurant pendant le tournoi. 

La troupe de Thierry Henry devra toutefois trimer dur, elle qui a d’abord rendez-vous avec le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, le 9 juillet, puis avec le Toronto FC et le D.C. United, respectivement les 15 et 21 juillet.

«Nous devons aller là-bas et faire de notre mieux. Ça doit absolument être notre mentalité, a indiqué le capitaine de l’Impact, Jukka Raitala, lors d’une vidéoconférence avec les médias, jeudi. Ça ne fait aucun sens d’aller là-bas et de seulement donner 50 % de ce qu’on est capable. Nous voulons gagner ce tournoi.»

Le confinement a permis au défenseur de se remettre d’une fracture du péroné - subie au cours du match-retour du huitième de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF contre le Deportivo Saprissa - sans rater trop d’action.

«Je me sens bien! Je suis de retour sur le terrain depuis cinq ou six semaines. Ça fait quatre mois que je me suis blessé, donc j’ai confiance de ce côté.»

Raitala a toutefois été discret sur la stratégie que son entraîneur Henry utilisera durant le tournoi, n’indiquant pas à quelle position exactement il s’entraînait.

Faire fi de la pandémie

L’Impact se présentera à Orlando malgré le fait que le coronavirus circule toujours. Un joueur des Rapids du Colorado a d’ailleurs reçu un diagnostic positif, mercredi, mais Raitala croit que les autorités de la MLS ont fait le nécessaire pour éviter une propagation lorsque le tournoi débutera.

«Il y a toujours des risques, peu importe où tu te trouves, a ajouté l’athlète de 31 ans. La ligue fait de son mieux pour protéger les joueurs. Ce n’est pas bon si les joueurs commencent à s’inquiéter. Je n’ai pas peur de me rendre là-bas, j’ai juste hâte de jouer à nouveau.»

Les débuts de Wanyama en MLS

Le nouveau joueur désigné de l’Impact, Victor Wanyama, n’a toujours pas vu d’action en MLS depuis son arrivée avec l’Impact au mois de mars. Raitala a eu la chance de s’entraîner avec lui au cours des dernières semaines et il s’est dit impressionné par son coéquipier kényan.

«C’est un vrai guerrier, a renchéri le Finlandais. J’ai blagué avec lui la semaine dernière durant une pratique. Il protégeait le ballon et j’ai tenté de lui enlever et il n’a pas du tout bougé, alors je lui ai demandé : "un joueur a-t-il déjà réussi, épaule à épaule, à te mettre à terre?"

«Je peux seulement dire des choses positives à son endroit. Il sera très bon pour nous. Il est toujours calme avec le ballon et le perd rarement.»

Ce ne sera toutefois pas la première fois que le nouveau venu enfilera l’uniforme du Bleu-Blanc-Noir, lui qui avait joué lors du match aller du quart de finale de la Ligue des champions contre le C.D. Olimpia, au Stade olympique.