/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

[VIDÉO] La capitale veut faire le plein de touristes québécois

Une campagne publicitaire de 750 000$ cible entre autres les Montréalais

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Québec et l’Office du tourisme misent sur les touristes québécois cet été et lancent une campagne publicitaire de 750 000 $ pour les attirer dans la capitale.

« Notre campagne est un clin d’œil aux gens du Québec avec la thématique qu’on a de la place, a exprimé le maire de Québec, Régis Labeaume. Les Québécois connaissent notre ville et notre région, mais nous voulons leur rappeler comment il est agréable de séjourner dans une capitale nationale organisée à échelle humaine et où les espaces sont disponibles, même dans les milieux urbanisés. »

On veut cibler un public adulte et familial, spécifiquement de l’ouest de la province et de la grande région de Montréal, mais aussi de Lanaudière, la Montérégie, les Laurentides et l’Outaouais. On tente ainsi de compenser la perte des touristes internationaux. 

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a présenté la stratégie de la Ville et de l’Office du tourisme pour investir dans la présence de touristes québécois cet été. On tente ainsi de compenser la perte des touristes internationaux.
Photo Stevens LeBlanc
Le maire de Québec, Régis Labeaume, a présenté la stratégie de la Ville et de l’Office du tourisme pour investir dans la présence de touristes québécois cet été. On tente ainsi de compenser la perte des touristes internationaux.

Le maire estime que ce sont les touristes à convaincre, puisque les gens de l’est sont une clientèle naturelle de la région.

« Les gens adorent Québec. Mais il faut rappeler au monde que tu existes. »

Le maire voulait s’assurer que Québec serait parmi les premières régions à se lancer dans les offensives pour courtiser les touristes.

S’il n’en avait tenu qu’à lui, celle qui s’amorce aurait été mise en place dès le début mai. Mais il a fallu attendre en raison des mesures de confinement entre les régions. 

Choix de vacances

« On veut arriver au moment où les gens vont prendre des décisions pour les vacances. Dans les deux, trois prochaines semaines, on arrive au bon moment. »

La campagne multiplateforme sera principalement déployée sur les médias traditionnels, a insisté le maire. Elle sera articulée autour d’une vidéo publicitaire et se retrouvera aussi dans les imprimés. 

« Plus que jamais, on a besoin de place », dit la voix narrative sur la vidéo qui vante les mérites de la capitale. « Québec, la place pour se retrouver maintenant », conclut-elle.

Sécuritaire

La campagne est financée à parts égales par la Ville de Québec, le gouvernement du Canada et l’Office du tourisme, qui investissent chacun 250 000 $.

« Nous mettons tout en œuvre pour avoir une saison tout aussi profitable qu’agréable », a souligné Benoit Pigeon, directeur de l’Office du tourisme de Québec, qui insiste sur le fait que Québec est une destination sécuritaire et adaptée à la crise sanitaire. 

Évidemment, signale-t-il, la région ne pourra pas donner son plein rendement, en raison des mesures sanitaires. « On ne verra pas ce qu’on a vu avant », a commenté le maire, en référence aux années records en matière de tourisme récemment.

Des forfaits au rabais seront aussi offerts. Les actions publicitaires dirigeront les visiteurs vers une page web qui regroupera les offres des attraits locaux. 

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.