/sports/others
Navigation

Le Triathlon de Montréal aura lieu en octobre

Le Triathlon de Montréal aura lieu en octobre
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Événement toujours très attendu au Québec, le Triathlon de Montréal, qui devait attirer les athlètes internationaux ce week-end, a finalement été repoussé au mois d’octobre. 

C’est un soulagement pour ses organisateurs, mais aussi du côté des Séries mondiales de triathlon, qui ont dû retrancher plusieurs dates à leur calendrier en raison de la pandémie de COVID-19. L’événement aura finalement lieu du 2 au 4 octobre.

«On veut fournir cette plateforme-là pour les athlètes d’élite et les athlètes amateurs, d’avoir une date sur le calendrier, pour qu’ils s’entraînent dans un but de performance, a confirmé vendredi au bout du fil Patrice Brunet, président et fondateur du Triathlon de Montréal. Je suis un triathlète et plusieurs membres de notre équipe le sont aussi et on sentait qu’on ne pouvait pas juste annuler l’événement jusqu’à l’année prochaine.»

Le groupe organisateur du Triathlon Mondial Groupe Copley a dû attendre avant de donner une date parce qu’il devait d’abord s’assurer que tout fonctionnerait de concert avec la fédération internationale, tout en suivant la progression du virus.

«Ça prendrait des conditions qui seraient vraiment hors de notre contrôle [pour son annulation], parce qu’on est en mesure, avec la fédération internationale, de tenir un événement sécuritaire dans un contexte de COVID. Ce serait, par exemple, si le Canada n’ouvrait pas ses frontières en octobre, a indiqué M. Brunet. Évidemment, on est un événement international. On est prudemment confiants que les frontières rouvriront au cours des prochaines semaines.»

Changement de décor

Bien entendu les conditions climatiques risquent de ne pas être les mêmes en octobre qu’en juin. Patrice Brunet et son équipe ont fait leurs devoirs, et bien qu’on soit conscient que les températures seront plus fraîches, ça n’empêchera pas les athlètes de compétitionner.

«Je dirais qu’on est à la limite du calendrier pour tenir un triathlon au Québec, le premier week-end d’octobre. On a fait des recherches et la température de l’eau se maintient autour de 18 ou 19 degrés Celsius, ce qui est très acceptable avec une combinaison isothermique», a-t-il admis, mentionnant que la température de l’air devrait également être propice.

Depuis sa création en 2016, le triathlon s’amorce au Grand Quai du Port de Montréal. Les coureurs/cyclistes peuvent ensuite être témoins de tout le charme du centre-ville de la métropole. Or, pour éviter les rassemblements de foule, le signal de départ sera cette fois-ci donné au parc Jean-Drapeau.

«Ça sera une seule et unique fois, parce que le parcours au centre-ville de Montréal est vraiment un parcours excitant et qui attire beaucoup d’attention de la part de la communauté internationale», a confié M. Brunet, qui ajoute qu’il sera plus facile de présenter le triathlon à huis clos, si jamais cela vient à faire partie des demandes.

Le Canada est le seul pays à présenter deux étapes des Séries mondiales. La Grande Finale d’Edmonton, qui devait avoir lieu en août, a cependant été annulée en avril. On n’a cependant aucun doute qu’elle sera de retour l’an prochain.