/sports/hockey
Navigation

Repêchage de la LNH: les Sénateurs ne sont pas déçus

Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa, Pierre Dorion
Photo d'ARCHIVES Le directeur général des Sénateurs d'Ottawa, Pierre Dorion

Coup d'oeil sur cet article

Malgré 25% des chances d’obtenir le tout premier choix, les Sénateurs d’Ottawa ont finalement hérité des troisième et cinquième tours de parole de la première ronde du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey.

• À lire aussi: Lafrenière encore en attente

• À lire aussi: Alexis Lafrenière, la montée d’une superstar

• À lire aussi: Alexis Lafrenière: le mystère de l’été 2015

Après la loterie tenue vendredi soir, l’équipe de la capitale fédérale, qui détient sa propre sélection et celle des Sharks de San Jose, aurait été en droit d’être déçue, mais ce n’est pas comme ça que le directeur général Pierre Dorion a décidé d’aborder la chose.

«Nous allons repêcher deux joueurs qui seront en mesure d’avoir un impact sur les Sénateurs pour plusieurs années, a-t-il dit avec le sourire lors d’une vidéoconférence tenue avec les journalistes. Alors, nous sommes très excités que ces deux joueurs se joignent à notre organisation après le repêchage. Nous avons fait notre boulot et nous devrons continuer de travailler dans les trois prochains mois.»

Dorion a aussi affirmé qu’il n’était pas fâché que ce soit une équipe qualifiée pour les éliminatoires à 24 équipes qui obtiendra le tout premier choix, une sélection qui devrait logiquement être le Québécois Alexis Lafrenière.

«Nous comprenons le processus, a indiqué l’homme de 47 ans. Nous l’avions compris lorsqu’il s’est amorcé. L’équipe aura perdu lors de la ronde éliminatoire, elle ne sera donc pas officiellement en séries. Il est tout à fait logique pour nous que l’une de ces équipes choisisse en premier.»

Un attaquant et un défenseur?

Possédant donc deux choix dans le top 5, les Sénateurs pourraient mettre la main sur un attaquant de premier plan et un défenseur qui pourraient faire le saut dès l’an prochain dans la LNH.

Selon plusieurs experts du repêchage, ce sont les attaquants Quinton Byfield et Tim Stutzle qui devraient être choisis après Lafrenière. L’identité de celui qui sera sélectionné au deuxième échelon reste toutefois un mystère. Seulement les Kings de Los Angeles, qui parleront deuxième, savent la réponse à ce questionnement. Les «Sens» ne seront toutefois pas perdants, car les deux jeunes hommes devraient connaître du succès dans le circuit Bettman.

Après le Canadien et l’Allemand, ce sont deux arrières qui devraient entendre leurs noms, soit Jake Sanderson et Jamie Drysdale. Encore une fois, les Sénateurs hériteront probablement de celui qui reste après le choix des Red Wings de Detroit.

Considérant cette situation, Dorion n’a pas voulu se mouiller et est resté très vague concernant les intentions de son club.

«Avec notre groupe de recruteurs, mené par Trent Mann, nous savons que nous allons choisir deux très bons joueurs de hockey», s’est-il contenté de dire.