/news/coronavirus
Navigation

Dernière mise à jour :

Suivez les derniers développements
Voir les derniers chiffres >

Québec

Nombre de cas

Canada

Nombre de cas

Monde

Nombre de cas

Décès

Le masque obligatoire à Kingston

Coup d'oeil sur cet article

La ville de Kingston, en Ontario, a rendu les masques obligatoires dans tous les endroits publics intérieurs à la suite de la découverte d’un foyer de contamination dans un salon de beauté et de soins. 

Seize personnes, dont six employés, ayant fréquenté le Binh’s Nail & Spa de Kingston ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19, jeudi dernier. Les autorités sanitaires de la ville ont par conséquent recommandé aux 500 individus ayant visité l’endroit depuis sa réouverture, il y a deux semaines, d’aller se faire dépister et d’observer une quarantaine de 14 jours.

On estime toutefois que la situation a été prise en charge assez rapidement, mais que des cas supplémentaires pourraient s’ajouter à la suite des tests.

Par mesure de précaution, le Dr Kieran Moore, officier médical pour la santé du grand Kingston, a rendu obligatoire le port du masque notamment dans les épiceries, les restaurants, les salons de soins et les transports en commun. Une amende de 5000$ pourrait accompagner le non-respect de cette mesure par une entreprise.

Au Binh’s Nail & Spa, qui a rouvert ses portes le 12 juin, les employés portaient des masques, mais pas la plupart des clients. Le salon ne nettoyait pas ses instruments de façon convenable, a-t-on ajouté dans le rapport de la santé publique.

Un résumé pertinent de la journée,
chaque soir, grâce aux diverses
sources du Groupe Québecor Média.