/sports/racing
Navigation

Nascar: «Ça aurait pu être grave...»

Un accident force Raphaël Lessard à l’abandon en début d’épreuve

MOT-NAS-SPO-NASCAR-GANDER-RV-&-OUTDOORS-TRUCK-SERIES-POCONO-ORGA
Photo AFP Le pilote québécois Raphaël Lessard se tenait bien droit près de son bolide lors des cérémonies qui ont précédé la course à Pocono, dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

D’entrée de jeu, Raphaël Lessard avoue avoir subi, dimanche à Pocono, l’accident le plus sérieux de sa jeune carrière.

Le parcours du pilote de Saint-Joseph-de-Beauce a été brusquement interrompu au sixième tour des 60 tours de l’épreuve des camionnettes NASCAR quand il a perdu le contrôle de son bolide pour ensuite aller percuter le mur. Le choc a été brutal.

« Ça aurait pu être grave, a-t-il reconnu, en entrevue au Journal, mais je suis chanceux de compter sur une équipe qui fabrique des bolides très solides. Je n’avais jamais vécu pareil accident. »

Au bout du fil, Lessard disait déjà souffrir de raideurs au cou.

« Je pense que ça va être pire à mon réveil demain matin, a-t-il poursuivi. Heureusement, je peux profiter des ressources de notre organisation pour récupérer en vue de la prochaine course. »

Passager de sa camionnette

La bonne nouvelle, c’est que cette prochaine étape n’est prévue que le 11 juillet au Kentucky. Après s’être élancé de la 14e place sur la grille de départ, Lessard avait réussi à conserver sa position quand son embardée est survenue.

« On ne sait jamais ce qui va arriver, a décrit le pilote de 18 ans, quand on roule en peloton. Soudainement, la camionnette numéro 24 [Chase Purdy] a ralenti devant moi. Je n’ai eu d’autre choix que de lever le pied, sinon je lui rentrais dedans. »

Lessard s’est rabattu vers la partie inférieure de la piste avant de frapper la bordure qui délimite le gazon.

« Mais cette manœuvre a déstabilisé ma camionnette, ce à quoi je ne m’attendais pas, a-t-il souligné. Mon devant, a renchéri Lessard, s’est soulevé et je n’étais plus qu’un passager. »

La séquence montre qu’il a dû dévier de sa trajectoire de course sinon c’est le bolide de Cory Roper, à sa droite, qu’il aurait frappé. 

Brasse-camarade

« C’est mon erreur », a déclaré Lessard, à chaud, devant la caméra du réseau Fox, après une courte visite obligatoire au centre médical. Dans son sillon, il a entraîné Austin Wayne Self dans le décor.

Cette course de Pocono, comme celle qui a suivi en série Xfinity, aura été un véritable derby de démolition, au cours duquel neuf neutralisations ont été nécessaires. Elle a été remportée par Brandon Jones, coéquipier de Lessard au sein de l’écurie Kyle Busch Motorsports. L’autre Canadien inscrit à cette sixième manche de la saison, Stewart Friesen, a pris le huitième rang.

Dommage pour Labbé

Parlant de la compétition en série Xfinity, ils étaient quatre pilotes en lice pour remporter une bourse de 100 000 $, dont Alex Labbé. Malheureusement pour le pilote de Saint-Albert, une perte de contrôle survenue à la fin du premier segment a ruiné ses espoirs, lui qui ne commet pratiquement jamais d’erreurs.

« J’ai roulé sur une flaque d’huile, a-t-il expliqué, comme plusieurs autres. Je ne vois rien d’autre. C’est dommage, car je maintenais un bon rythme et je gardais le meilleur pour la fin. Je viens de vivre l’une des courses les plus frustrantes de ma carrière. »

Malgré une voiture amochée, Labbé s’est classé à une honorable 17e place, roulant le même nombre de tours (91) que le vainqueur, Chase Briscoe.

Le boni de 100 000 $, offert dans le cadre de la promotion « Dash 4 Cash », a été décerné à Ross Chastain, qui a terminé au deuxième rang.

Sur le même sujet