/finance/business
Navigation

Pas de reprise chez Porter Airlines avant la fin de l’été

Pas de reprise chez Porter Airlines avant la fin de l’été
Photo d'archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le transporteur aérien Porter Airlines retarde au 31 août la reprise de ses vols, un mois plus tard que prévu.

Les activités de la compagnie aérienne torontoise devaient recommencer le 29 juillet, mais l’entreprise a finalement décidé de ne pas reprendre son service avant la fin de l’été.

Cette décision a été prise «à la lumière des restrictions de voyage gouvernementales encore en vigueur», indique-t-on dans un communiqué envoyé lundi.

La levée de la fermeture des frontières et des quarantaines obligatoires pour les voyageurs est essentielle pour une reprise réussie, a précisé le PDG de Porter Airlines, Michael Deluce.

«Nous croyons que nous approchons du moment où les gens pourront voyager plus librement et nous sommes optimistes que les fermetures de frontières majeures et les quarantaines obligatoires seront assouplies, afin que nous puissions reprendre nos activités», a-t-il cependant indiqué.

Comme la situation reste incertaine, le transporteur a fait savoir qu’il n’imposerait pas de frais de modification et d’annulation sur les voyages achetés entre aujourd’hui et le 31 août.

En temps normal, Porter Airlines dessert les principaux aéroports du pays, dont Québec et Montréal, et quelques villes du nord-est des États-Unis.

Toutes ces liaisons sont suspendues à cause de la COVID-19 depuis le 21 mars.