/entertainment/music
Navigation

Sur la galerie de Guy Bélanger

L’harmoniciste offre un concert filmé chez lui

Guy Bélanger
Photo courtoisie L'harmoniciste québécois Guy Bélanger. Photo crédit Martine Doucet

Coup d'oeil sur cet article

Guy Bélanger a décidé d’offrir un spectacle virtuel payant filmé sur sa galerie à Repentigny. La prestation d’une heure a été enregistrée vendredi dernier et sera présentée le 4 juillet à 20 h 30.

« J’ai une grande galerie de 35 pieds, bien des arbres, bien de l’eau, et j’ai décidé de faire ça ici. Je trouvais que le décor était intéressant. Je pense que ça va faire de belles images », a lancé l’harmoniciste.

Le producteur Karl-Emmanuel Picard lui avait proposé de donner son spectacle en direct à l’Anti Bar et Spectacles à Québec, mais Guy Bélanger a choisi d’offrir un spectacle en confinement.

« C’était un peu compliqué techniquement et on avait envie de travailler dans un univers contrôlé », a-t-il expliqué, lors d’un entretien téléphonique. 

L’harmoniciste est accompagné par le guitariste Rob MacDonald et le bassiste Marc-André Drouin, qui jouera de la basse et de la batterie en même temps. 

« C’est assez spécial. C’est une pieuvre », a-t-il fait savoir en riant.

Les trois musiciens ne s’étaient pas revus depuis quatre mois. « On avait vraiment besoin de jouer ensemble », a fait remarquer l’harmoniciste.

La prestation a été enregistrée vendredi dernier. Il a même invité ses voisins à assister à l’enregistrement du concert tout en demeurant en bas du terrain. 

Les images ont été filmées par trois caméras et en 4 K. Xavier, le fils de Guy Bélanger, qui est monteur dans l’industrie du cinéma, travaille en ce moment sur le produit qui sera diffusé. 

Un été perdu

Le spectacle sera concentré sur l’opus Eldorado qui a été lancé l’automne dernier. Le musicien va aussi faire un survol de ses cinq autres albums avec les pièces préférées du public.

« Je n’ai pas donné beaucoup de spectacles avec Eldorado. La tournée était prévue pour plus tard. Ça va être une belle occasion de présenter ce disque que j’aime beaucoup », a-t-il dit.

La pandémie a amené l’annulation d’une vingtaine de concerts. Guy Bélanger aurait dû aussi être sur les plaines d’Abraham, le 23 juin, à titre de musicien invité, pour la fête nationale.

« Ça s’alignait pour être une belle année. J’ai perdu beaucoup de revenus, et je me croise les doigts pour l’automne », a lancé celui qui accompagnera les Colocs, le 1er juillet, lors d’un spectacle en mode ciné-parc au parc Bellerive à Saint-Ours en Montérégie.


Les billets pour sa prestation de samedi, sur sa galerie, sont en vente sur lepointdevente.com.