/misc
Navigation

Joe Biden trop ambitieux?

Joe Biden
Photo AFP Joe Biden

Coup d'oeil sur cet article

Joe Biden connaît une bonne séquence et les sondages lui sont très favorables. Non seulement creuse-t-il l’écart sur le plan national, mais il jouit d’une avance dans la plupart des États pivots.

Lorsque les stratèges démocrates observent la carte des États-Unis à la lumière des plus récentes données, ils peuvent envisager des gains au Wisconsin, en Pennsylvanie, au Michigan et en Arizona. Si des victoires dans ces États permettraient à Biden d’entrer au 1600 Pennsylvania Avenue comme président, il vise une victoire encore plus convaincante.

Déjà plusieurs sondages lui accordent des chances bien réelles de devancer Donald Trump en Caroline du Nord et en Floride. Si un tel scénario se concrétisait, Joe Biden jouirait d’un mandat fort avec des victoires dans toutes les régions du pays. Comme on s’attend à ce qu’il devance le président sortant pour le vote populaire, le candidat démocrate obtiendrait une victoire nette.

On prête cependant à l’ancien vice-président des intentions encore plus ambitieuses. En observant la carte ci-dessus, vous constaterez que des États comme le Texas, la Géorgie, l’Ohio et l’Iowa sont colorés en rose pâle. Ces États pencheraient donc toujours dans le camp républicain, mais l’écart se serait resserré. Joe Biden envisagerait d’y déployer plus de ressources pour les faire basculer. S’il y parvenait, sa victoire serait écrasante.

Le scénario d’une victoire historique a de quoi faire rêver les démocrates et tous ceux qui souhaitent une rupture nette avec les quatre années de présidence Trump. Mais ces projections très ambitieuses comportent aussi une bonne part de risques.

Je crois que les démocrates devraient d’abord se concentrer sur les États où Donald Trump s’est imposé de justesse en 2016 pour surprendre Hillary Clinton. Maintenir ou accroître les avances au Wisconsin, au Michigan et en Pennsylvanie exige des ressources financières et humaines considérables. Réduire les effectifs pour les relocaliser est un pari très risqué.

Si le Parti démocrate veut investir plus, il devrait le faire du côté du Sénat. Les sondages mentionnés un peu plus haut pointent aussi en direction d’une chance réelle de reprendre le contrôle de cette Chambre. L’élection 2020 pourrait bien offrir aux démocrates une rare occasion de gagner la présidence, la Chambre des représentants et le Sénat. Il me semble plus sage de concentrer toutes les ressources à matérialiser cette possibilité.