/finance/business
Navigation

Purolator a le vent dans les voiles

Purolator a le vent dans les voiles
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | La compagnie de messagerie Purolator compte créer 1100 emplois de courrier et de trieur au pays, dont 336 au Québec.

De plus, un millier de personnes seront aussi engagées dans quelques mois pour pouvoir répondre à la demande en période de pointe.

L’entreprise a profité du confinement et des changements dans les habitudes de consommation à la suite de la pandémie de COVID-19. Au cours des trois derniers mois, elle affirme que la demande pour les livraisons à domicile a grimpé de 30%, tandis que les ventes au détail en ligne ont bondi jusqu’à 120%.

«Tout le monde a vécu des changements dramatiques au cours des derniers mois et nous accélérons nos plans de croissance et d’innovation afin d’aider les entreprises à se remettre sur pied, de soutenir les gens et les familles en train de s’adapter pour rester en sécurité et de relancer l’économie canadienne», a déclaré John Ferguson, président et chef de la direction de Purolator, par communiqué mardi.

Comptant sur environ 12 000 employés, Purolator a présenté un plan d’investissement de plus d’un milliard de dollars il y a un an dans le cadre de sa stratégie de croissance.

Cette entreprise est détenue à 91% par Postes Canada.