/news/coronavirus
Navigation

Les mariés de la pandémie: après deux ans de préparatifs, ils se sont unis devant 7 invités

Dossier mariages
Photo courtoisie Sarah Deschênes, 24 ans, et Olivier Canuel, 25 ans, se sont mariés à leur domicile d’Amos, le 22 mai, en dépit de la pandémie.

Coup d'oeil sur cet article

AMOS | De jeunes parents ont réduit leur liste de 140 invités à seulement 7 personnes pour pouvoir se marier ce printemps, après deux ans de préparatifs.

• À lire aussi: Un défi pour les couples et l’industrie

Sarah Deschênes, 24 ans, et Olivier Canuel, 25 ans, étaient prêts à s’unir pour le meilleur et pour le pire. Même en temps de pandémie !

Contrairement à bien des couples qui ont reporté leur union, ils ont plutôt décidé de la devancer au 22 mai, pour s’arrimer à leur 7e anniversaire de rencontre. 

« C’était trop décevant et frustrant. On ne voulait pas se laisser arrêter par ça », raconte le nouveau marié.

En couple depuis sept ans et déjà parents de deux enfants, les amoureux se préparaient depuis deux ans à se marier le 20 juin de cette année.

« Au début, j’ai trouvé la décision difficile. On avait mis tellement de temps et d’argent là-dedans ! » ajoute son épouse Sarah.

« Le plus beau jour de ma vie »

La liste d’invités est passée de 140 à 7, afin de respecter un rassemblement extérieur de 10 personnes maximum.

Comment choisir ? « On avait chacun un témoin, nos mères, nos enfants et la célébrante », énumère Olivier Canuel. Les pères de chacun des mariés, résidant dans des villes éloignées, n’ont pas pu se rendre à la célébration. La sœur du marié non plus.

Néanmoins, ils ont fait contre mauvaise fortune, bon cœur. « Dans le fond, on n’a pas besoin de beaucoup de monde pour sceller notre amour. Ça a quand même été le plus beau jour de ma vie », mentionne la mari.

À quelques exceptions près, toutes les commandes ont pu être annulées sans frais.

La tenue d’un mariage en toute simplicité a permis au couple d’économiser plus de 5000 $.

Cette somme non négligeable leur a permis d’entamer plus rapidement des rénovations sur leur maison.

Une décision « rare »

Sur les six mariages que l’organisatrice Mylène Valade avait en charge cet été, celui de Sarah Deschênes et Olivier Canuel était le seul qui n’a pas été reporté.

« Un autre couple a décidé de se marier quand même le 22 août, mais ils ont reporté à l’an prochain une cérémonie avec tous les invités », témoigne-t-elle.

Mylène Valade n’a pas découragé les couples, mais se devait d’être réaliste.

« J’ai averti tout le monde que, si le mariage avait lieu, il y aurait des mesures de sécurité à respecter. Un mariage, c’est déjà assez stressant et les gens ont décidé qu’ils ne voulaient pas en rajouter plus », constate-t-elle.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres