/weekend
Navigation

La vie après ce qui peut arriver de pire

Le noir entre les étoiles
Photo courtoisie Le noir entre les étoiles
Stefan Merrill Block
Aux Éditions Albin Michel
436 pages

Coup d'oeil sur cet article

Comme chacun a pu en faire l’expérience récemment, le destin peut basculer à tout moment. Dans ce magnifique roman, on verra ainsi comment une famille ordinaire du Texas tentera d’affronter le drame qui bouleversera son quotidien.

Lorsqu’on vit à Bliss, dans l’ouest du Texas, tout le monde sait très bien que le principal danger ne vient plus des Comanches, mais des narcotrafiquants qui pullulent de l’autre côté du Rio Grande. Non loin des frontières, il n’est d’ailleurs pas rare du tout d’entendre coups de feu et hurlements déchirer le silence de la nuit. En revanche, s’il y a un endroit où personne ne se serait attendu à entendre ce genre de chose, c’est bien dans l’enceinte du collège de Bliss. Surtout le soir du bal. 

Armé d’un fusil d’assaut de type AR-15, un petit trafiquant de drogue du nom d’Hector Espina va débarquer la rage au ventre et tuer en moins d’une minute trois ados et un prof, réservant à sa cinquième victime un sort pire encore : une balle dans le tronc cérébral.

L’après-tuerie

Oliver Loving n’avait que dix-sept ans lorsqu’il a reçu cette balle. Et dix ans plus tard, il gît toujours, comateux, dans le lit numéro quatre du centre hospitalier de Crockett State. 

Tel que le dira son médecin traitant, « il arrive parfois que la mort ne se présente pas de la manière attendue ». Car même si sa mère n’a jamais perdu espoir, Oliver n’aurait qu’une chance sur dix mille de reprendre un jour connaissance. Une chance à laquelle elle se raccroche désespérément, son mari ayant définitivement sombré dans l’alcool et son fils cadet ayant préféré fuir au loin l’histoire familiale qui est ici racontée avec finesse et talent. 

Un très beau roman.  

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

No sex in the city?

Candace Bushnell<br/>
aux Éditions Albin Michel<br/>
432 pages
Photo courtoisie
Candace Bushnell
aux Éditions Albin Michel
432 pages

Tel que le disait Jean-Pierre Ferland, « c’est à 30 ans que les femmes sont belles, avant elles sont jolies, après ça dépend d’elles ». Celles du nouveau livre de Candace Bushnell en savent quelque chose, parce qu’elles ont toutes franchi le cap de la cinquantaine. Pour faire tourner les têtes, une jolie robe ne suffit plus depuis longtemps et avec l’humour qu’on lui connaît, l’auteure explique donc ce que c’est, que d’être célibataire à presque 60 ans. 

3 secondes

Roslund et Hellström<br/>
aux Éditions Le livre de poche<br/>
736 pages
Photo courtoisie
Roslund et Hellström
aux Éditions Le livre de poche
736 pages

Premier volet d’une trilogie qui a remporté un succès monstre aux quatre coins de la planète, 3 secondes introduit un tout nouveau héros : Piet Hoffmann. Travaillant pour la police suédoise, il a réussi à infiltrer la mafia polonaise et de ce fait, il devra bientôt accepter d’aller en prison afin d’y superviser la vente de drogue. Le problème ? Ses nouveaux dangereux compagnons ne tarderont pas à se douter de quelque chose... Totalement addictif.  

Le grand guide des signes avec bébé

Marie Cao<br/>
aux Éditions Marabout<br/>
206 pages
Photo courtoisie
Marie Cao
aux Éditions Marabout
206 pages

Grâce à ce livre abondamment illustré présentant 200 signes, il sera possible de dialoguer beaucoup plus rapidement avec bébé. Car même s’il est encore très loin de pouvoir parler, joindre les deux mains à plat sur une joue sera par exemple pour lui nettement plus simple que d’articuler le mot « dormir ». Une méthode qui vaut vraiment la peine d’être essayée.  

Mangez local !

Julie Aubé<br/>
aux Éditions de l’Homme<br/>
192 pages
Photo courtoisie
Julie Aubé
aux Éditions de l’Homme
192 pages

Un livre qui s’inscrit dans l’air du temps, manger local permettant entre autres de soutenir les agriculteurs d’ici. Mais si c’est très facile à faire l’été, manger local toute l’année réclame un peu plus d’organisation et de préparation. Ce livre nous explique donc comment congeler, déshydrater ou mettre en conserve tous les légumes de saison pour y arriver. Avec, en prime, de nombreuses recettes alléchantes ! 

Frissons garantis

L’homme aux murmures<br/>
Alex North, Aux Éditions du Seuil<br/>
400 pages
Photo courtoisie
L’homme aux murmures
Alex North, Aux Éditions du Seuil
400 pages

L’homme aux murmures

Il y a vingt ans, le village de Featherbank a été le théâtre de crimes affreux : un psychopathe du nom de Frank Carter y a en effet kidnappé et assassiné cinq jeunes garçons. Et même après tout ce temps, il refuse toujours de dire où il a caché les restes du petit Tony Smith, le dernier gamin à avoir eu la malchance de croiser sa route et d’entendre ses murmures. Pete Willis, l’inspecteur qui l’avait à l’époque envoyé derrière les verrous, a beau continuer à lui rendre visite en prison dans l’espoir de le découvrir, jamais Carter n’a craché le morceau.

Et rebelote !

C’est dans ce charmant petit village de la campagne anglaise que Tom et son fils Jake, âgé de huit ans, ont décidé de repartir de zéro. En s’installant dans un nouvel environnement et dans une nouvelle maison, Tom s’est dit que la mort de sa femme Rebecca, décédée dix mois plus tôt, serait peut-être un peu moins difficile à surmonter pour Jake. Mais manque de chance, un garçonnet du coin sera bientôt porté disparu. Et la police aura beau chercher, elle ne le retrouvera nulle part...

Un thriller psychologique qui, il faut le reconnaître, ne révolutionne pas le genre. Ce qui ne l’empêche pas d’être quand même diablement efficace !