/sports/soccer/impact
Navigation

COVID-19: l’Impact victime d’une «fausse alerte»

Lassi Lappalainen
Photo courtoisie, Impact de Montréal Lassi Lappalainen

Coup d'oeil sur cet article

Bonne nouvelle pour l’Impact de Montréal: personne n’est atteint de la COVID-19.

• À lire aussi: Craintes entourant la COVID-19 chez l'Impact

Les joueurs ont ainsi pu s’entraîner samedi soir à Orlando.

Des craintes avaient été soulevées vendredi, alors que la séance du jour avait dû être écourtée «parce qu’il y avait supposément un cas positif, mais c'était une fausse alerte, selon mes informations», a indiqué l’analyste soccer de TVA Sports Vincent Destouches sur Twitter.

«Les joueurs ont dû subir d’autres tests samedi matin. La journée s’est déroulée sous haute tension. Après une longue attente, les joueurs ont pu finalement s’entraîner en soirée. Tout le monde était présent à l’entraînement. Le groupe en entier est donc en santé», a confirmé notre analyste, dimanche matin.

Sous haute tension

C’est dans un climat tendu que les joueurs sont placés depuis leur arrivée à Orlando, a souligné notre expert soccer.

«La tension ne doit pas être évidente à gérer présentement pour tous les acteurs de la reprise dans la MLS. Tant la ligue que les joueurs doivent avoir hâte au coup d’envoi pour faire redescendre un peu cette tension.»

L’Impact doit normalement jouer un premier match dès mercredi prochain, tandis qu’une autre partie planifiée le même jour, soit celle devant opposer Vancouver à Dallas, a été repoussée en raison des nombreux cas de COVID-19 au sein de la formation texane.

Retarder le début du tournoi est cependant «improbable», selon Destouches.

«La MLS n’est qu’à deux doigts de lancer son tournoi de reprise, pour lequel elle a investi beaucoup d’argent et d’efforts. Elle va essayer le mieux possible de garder ça sous contrôle.»

L’Impact tente de retrouver son niveau

Après s’être entraîné tard la veille, l’Impact de Montréal a de nouveau foulé le terrain pour des exercices, dimanche matin, à Orlando.

«C’est particulier, mais ça va et on fait avec, a exprimé le défenseur Rudy Camacho dans une vidéo fournie par la Major League Soccer (MLS). On se concentre sur les entraînements. Aujourd’hui [dimanche], on s’est entraînés à 8h du matin. On n’en a pas l’habitude, mais c’est comme ça et il fait beau. Il faut faire abstraction de tout ça et on doit se concentrer sur le terrain.»

«La situation dans laquelle nous nous trouvons présentement, c’est vraiment unique et différent, a quant à lui dit le milieu de terrain Shamit Shome. Cependant, nous sommes heureux d’être ici en équipe et d’obtenir une chance de jouer de nouveau prochainement.»

L’Impact est dans la ville floridienne pour prendre part à l’événement MLS is back, où toutes les équipes du circuit Garner disputeront un tournoi à la ronde.

Le onze montréalais se retrouve dans le groupe C de la compétition avec le Toronto FC, le Revolution de la Nouvelle-Angleterre et le D.C. United.

En attendant de pouvoir se mesurer à leurs adversaires, les athlètes du Bleu-Blanc-Noir tentent de regagner la forme.

«Nous essayons de retrouver le même niveau d’énergie que nous avions lors de la présaison, a indiqué Shome. Nous retrouvons nos jambes et essayons de jouer avec agressivité, ainsi qu’avec intensité. C’est difficile avec la chaleur de la Floride, mais tranquillement, nous y arriverons.»

Le tournoi de la MLS doit s’amorcer mercredi prochain.