/opinion/blogs/columnists
Navigation

Horacio Arruda pour un autre mandat

Coup d'oeil sur cet article

Mardi, on apprenait qu’Horacio Arruda resterait le directeur national de la santé publique pour un mandat de trois ans. Le gouvernement n’aurait-il pas mieux fait de miser sur quelqu’un d’autre pour diriger la bataille contre la COVID-19 ?

La pandémie est encore active. Nous devons rester vigilants. La santé publique se prépare pour une deuxième vague de contamination. 

Tout comme les tartelettes portugaises, le docteur Horacio Arruda est instantanément devenu un symbole au Québec pendant la crise sanitaire. Son charisme, son énergie et son franc-parler ont su mettre un baume sur notre angoisse collective au cours du confinement. 

À l’heure des bilans, on peut toutefois se demander s’il a fait preuve de toute la transparence requise dans les quatre derniers mois. Aurait-il fallu qu’il mette en place une cellule de crise dès l’apparition des premiers cas ailleurs dans le monde ? Et s’il avait prôné le port du masque plus tôt, compterait-on 5566 décès au Québec ? 

Candidates potentielles

La nomination au poste de directeur national ou directrice nationale de la santé publique est sous la responsabilité du Conseil des ministres. Le candidat doit être médecin et détenir une expertise en santé communautaire.

Plusieurs autres personnes compétentes auraient pu être considérées pour le mandat. 

Par exemple, la docteure Mylène Drouin aurait représenté une excellente candidate. En tant que directrice de la santé publique de Montréal, elle était au cœur du plus gros foyer de contamination de la province. De plus, elle détient une maîtrise en médecine sociale et préventive.

Aussi, le gouvernement aurait pu faire confiance à la docteure Joanne Liu, qui a été présidente de Médecins Sans Frontières et qui est reconnue internationalement pour son expertise dans la lutte contre les épidémies.

En reconduisant le mandat d’Horacio Arruda, on a manqué une belle occasion de se doter d’une nouvelle expertise en vue des prochaines étapes de la pandémie.