/news/politics
Navigation

Laval suspendra ses publicités sur Facebook

SPO-LIGUE AMÉRICAINE DE HOCKEY-CLASSIQUE DES ÉTOILES
Photo d'archives, Agence QMI Le maire de Laval, Marc Demers

Coup d'oeil sur cet article

LAVAL - La Ville de Laval emboîte le pas au gouvernement du Québec et à de nombreuses entreprises à travers le monde et suspendra ses placements publicitaires sur Facebook pour dénoncer le manque d’encadrement des propos haineux et racistes sur le réseau social. 

• À lire aussi: La Ville de Québec s'ajoute au boycottage de Facebook

• À lire aussi: Lutte contre le racisme: Québec suspend sa publicité sur Facebook

Le maire de Laval, Marc Demers, doit l’annoncer lors du conseil municipal de mardi.

«Ce boycottage appelle donc au renforcement des valeurs d’inclusion et de diversité que nous prônons sur notre territoire. J’invite les entreprises et les autres élus lavallois à joindre ce mouvement pour mettre fin à une pratique inacceptable», écrit-il dans le mot d’ouverture qu’il doit y prononcer. Le maire Demers a aussi fait mention de sa décision sur les réseaux sociaux, lundi.

Cette suspension durera le restant du mois de juillet, soit jusqu’au 31.

Le Mouvement Desjardins, Air Canada, la Banque Nationale et la Banque Laurentienne ont également suspendu leurs publicités sur Facebook jusqu’à la fin du mois, tout comme plusieurs autres entreprises au pays.

Le boycottage #stophateforprofit a été lancé aux États-Unis par la National Association for the Advancement of Colored People et l’Anti-Defamation League, des organisations de défense des Afro-Américains et de lutte contre l’antisémitisme. Il s’inscrit dans le vaste mouvement contre le racisme systémique qui a pris naissance après la mort de l’Afro-Américain George Floyd sous le genou d’un policier blanc, en mai dernier.