/news/green
Navigation

La moule zébrée gagne du terrain en Estrie

Coup d'oeil sur cet article

La moule zébrée se répand en Estrie. Trois ans après avoir été découverte dans le lac Memphrémagog, une moule zébrée vivante a été repérée dans la rivière Saint-François, à la hauteur de Windsor. 

C’est ce qu’a annoncé mercredi le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

La moule zébrée, qui est «pratiquement indélogeable» selon le gouvernement du Québec, a été aperçue pour la première fois en 2017 dans le lac Memphrémagog, dans le secteur de Magog.

Ces trois dernières années, cette espèce envahissante a colonisé la partie nord et centre du vaste plan d’eau, ainsi que la rivière et le lac Magog, a-t-on indiqué, par communiqué.

«Ces moules relâchent de grandes quantités de matière organique dissoute, phénomène qui augmente la probabilité de floraison d'algues bleues. Elles peuvent provoquer des problèmes dans les canalisations d'eau, par exemple en les obstruant», a-t-on expliqué.

De plus, les moules zébrées «causent des dommages aux embarcations et aux structures qu'elles colonisent, notamment les quais et les barrages».

Les plaisanciers peuvent même se couper aux pieds à cause des moules zébrées.

Pour lutter contre les moules zébrées et tous les autres envahisseurs – comme le gobie à tache noire –, le gouvernement du Québec a créé en 2016 le Programme québécois de lutte contre les carpes asiatiques et autres espèces aquatiques envahissantes. Depuis, des réseaux de détection et de suivi ont vu le jour à travers la Belle Province, dont un comité régional en Estrie.

Indélogeable?

Même si elle est «pratiquement indélogeable», la moule zébrée peut être freinée et sa dispersion peut être diminuée à l’aide de mesures préventives, comme le nettoyage des embarcations. Ces opérations de lavage des bateaux peuvent servir à éviter l’introduction de l’espèce dans de nouveaux plans d’eau.

Ces dernières années, le Programme Accès aux plans d’eau pour la pêche sportive du MFFP a soutenu financièrement l’aménagement d’une quarantaine de stations de nettoyage d’embarcations dans la province.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.