/investigations/health
Navigation

Un deuxième CHSLD atteint le cap des 100 morts

Coup d'oeil sur cet article

Un second CHSLD a atteint le nombre symbolique des 100 morts de la COVID-19 chez ses résidents, preuve que la pandémie n’est pas encore entièrement contrôlée chez les aînés du Québec.

Ce bilan a été atteint hier au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci, situé dans le nord de Montréal, selon les chiffres officiels du ministère de la Santé, mis à jour quotidiennement sur son site web.

La semaine dernière, le CHSLD Sainte-Dorothée, à Laval, faisait état du même nombre total de morts.

Le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci compte près de 400 places, ce qui veut dire que le quart des résidents a succombé au coronavirus.

L’établissement avait presque réussi à juguler la progression de la COVID-19 entre ses murs au début du mois de mai. Toutefois, l’infection a repris de plus belle et une seconde vague de décès a fait près de 50 morts entre la mi-mai et la mi-juin.

En réaction, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal, responsable du CHSLD, dit qu’il faut faire « preuve de prudence dans l’interprétation de cette donnée [100 morts] », écrit-on.

« Bien que chaque décès qui survient [soit] un décès de trop, il faut prendre en considération plusieurs facteurs, dont notamment le nombre de résidents que compte [le CHSLD] », ajoute la porte-parole de l’organisme, Émilie Jacob.

Un drame évitable

« Drame évitable, s’il en est un », tranche plutôt le PDG du Conseil pour la protection des malades, Paul G. Brunet.

M. Brunet estime que l’hécatombe qui a touché les personnes âgées est attribuable en grande partie au retard à agir du gouvernement Legault.

« Les autorités ont annoncé très en retard, soit le 7 avril, que désormais, les personnes âgées étaient la priorité [au Québec] », a-t-il souligné.

« À Notre-Dame-de-la-Merci, comme dans les autres CHSLD, a-t-il poursuivi, la COVID couvait et se répandait déjà dès le début février. »

Jusqu’ici, la pandémie a fait 3601 morts parmi les résidents des CHSLD, ce qui représente 64,4 % du nombre total de décès de la COVID-19 au Québec et 41,3 % des décès totaux au Canada.

Le 7 avril dernier, le premier ministre, François Legault, identifiait le CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci comme l’un des six CHSLD les plus à risque au Québec.