/entertainment/shows
Navigation

Yoop s’en va à l’étranger

Yoop
Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Le Québécois Benoît Fredette avait réservé deux importantes nouvelles pour le lancement mondial de Yoop eSpace (L’espace Yoop), mercredi après-midi. Sa plateforme aura des nouveaux espaces à l’étranger en plus de collaborer à un futur projet avec le Cirque du Soleil. 

Ces dernières semaines, on a beaucoup parlé de Yoop par l’entremise de Louis Morissette. Avec sa boîte KO, le producteur a collaboré au lancement de la nouvelle plateforme de spectacles virtuels.

Après avoir présenté trois événements dans les derniers jours (une entrevue avec Laurent Duvernay-Tardif, un lancement d’album avec Alicia Moffett et un spectacle-bénéfice avec Rachid Badouri et plusieurs invités), Yoop a officiellement été lancé hier.

Yoop
Courtoisie

Posté sur la scène de la salle Wilfrid-Pelletier, à la Place des Arts, Benoît Fredette a présenté en anglais les grandes lignes de sa plateforme à différents médias étrangers. Au bout d’une quinzaine de minutes de présentation, l’homme d’affaires a annoncé que son entreprise allait collaborer avec le Cirque du Soleil «pour créer du contenu exclusif qui sera produit à l’intérieur de Yoop eSpace», a-t-il dit. «C’est très excitant à la fois pour le Cirque et nous et surtout pour tous les fans à travers le globe. J’ai hâte de pouvoir donner plus de détails.»

Il a ensuite poursuivi en annonçant que Yoop s’ouvrait sur la planète. La compagnie vient de s’associer à Solotech et ouvrira des espaces à Los Angeles, New York, Nashville et au Royaume-Uni. Ceux-ci s’ajouteront au premier espace de Montréal.

Yoop
Courtoisie