/news/currentevents
Navigation

Alerte Amber: toujours sans nouvelles de Romy et Norah

Elles sont portés disparus depuis un mystérieux accident survenu mercredi à Saint-Apollinaire

Coup d'oeil sur cet article

Une mère de Lévis inquiète attend toujours de savoir où se trouvent ses deux fillettes disparues depuis mercredi soir à la suite d’un mystérieux accident de voiture dans lequel les occupants n’ont jamais été aperçus après la violente embardée.

Photo courtoisie

• À lire aussi: Fillettes disparues depuis hier: «C’est long avant de déclencher l’alerte Amber»

Vendredi matin, plus de 35 heures après leur disparition, on est toujours sans nouvelles de Norah, 11 ans, et Romy, 6 ans, ainsi que de leur père, Martin Carpentier, 44 ans.

Les policiers de la Sûreté du Québec ont travaillé sans relâche toute la nuit pour retrouver leur trace, vérifiant notamment des informations qui leur ont été acheminées par le 911. En vain jusqu’ici. Le corps policier ne souhaite pas dire si une piste est privilégiée à l’heure actuelle.

Romy, 6 ans, et Norah, 11 ans, manquent à l'appel depuis un mystérieux accident survenu mercredi soir à Saint-Apollinaire. Leur père est présenté comme un suspect.
Photo courtoisie
Romy, 6 ans, et Norah, 11 ans, manquent à l'appel depuis un mystérieux accident survenu mercredi soir à Saint-Apollinaire. Leur père est présenté comme un suspect.

«Au niveau de la nuit dernière, il n’y a pas eu de nouveau développement. Cependant, il y a eu du ratissage et des vérifications qui ont été faites en cours de nuit par nos policiers dans les secteurs visés», indique Louis-Philippe Bibeau, porte-parole de la police.

Les recherches terrestres se poursuivent avec maître-chien et policiers en VTT dans le «grand secteur de Saint-Apollinaire». Les propriétaires de dépendances comme des cabanons, des chalets et des cabanes à sucre qui ne l’ont pas fait sont encore invités à vérifier s’il y a des signes d’intrusion sur place, particulièrement dans les secteurs du rang Bois-Joly et de la route Bois de l’Ail.

Une alerte Amber a été déclenchée jeudi relativement à l’accident survenu mercredi soir, dans le secteur de Saint-Apollinaire. Un père et ses deux filles sont recherchés et l’homme est désormais un suspect.

«Il faut retrouver mes filles et leur papa», implore Amélie Lemieux, la mère des deux enfants. 

«On n’en sait pas plus que ce qu’on a là comme information. Il est parti pour une crème molle, il s’est arrêté dans un dépanneur et il y a eu un accident», a-t-elle confié avant que l’alerte Amber ne soit lancée.

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Mercredi soir, vers 21 h 30, un automobiliste a signalé la présence du véhicule accidenté en bordure de l’autoroute 20, près du kilomètre 288. 

Guy Martel Agence QMI

  

  • Le journaliste Félix Séguin revient sur le dossier au micro de Pierre Nantel, sur QUB Radio:

Le conducteur aurait fait une embardée alors qu’il circulait en direction est. Il aurait quitté la chaussée, puis fait des tonneaux dans le terre-plein central, pour finir sa course dans les travées en direction ouest, indique Louis-Philippe Bibeau, agent d’information de la Sûreté du Québec.

Le mystère est d’autant plus troublant que des témoins ont affirmé que l’habitacle était déjà vide lorsqu’ils se sont approchés du véhicule accidenté.

Guy Martel Agence QMI

Des témoins

Il n’y aurait eu qu’un très court délai entre l’impact et le moment du constat. « La voiture se dirigeait vers Québec et a quitté la route pour traverser le terre-plein. Elle a pogné une pancarte, arraché des arbres et a fait des tonneaux », a expliqué Lyne Provencher, présente sur les lieux.

Photo courtoisie

«L’auto est arrivée devant moi subitement. J’ai freiné rapidement et je me suis tassée pour éviter d’avoir une collision», poursuit Mme Provencher. Elle indique avoir couru vers le véhicule pour constater qu’il était vide. Ils ont cherché les passagers, en vain.

Guy Martel Agence QMI

Un téléphone cellulaire — vraisemblablement celui du père — a été retrouvé dans le véhicule. Il y avait également un siège d’appoint.

Guy Martel Agence QMI

  

  • Écoutez l'entrevue de la porte-parole de la S.Q Anick Lamirande avec Jean-François Baril à QUB Radio:   

Le grand-père maternel des fillettes a téléphoné sur le cellulaire, s’inquiétant de ne pas les voir arriver, selon Mme Provencher.

La SQ explique que l’alerte n’a pas été lancée sur-le-champ parce qu’il y avait plusieurs vérifications importantes à faire après le constat d’accident.

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Des recherches

La SQ demeure prudente sur les informations dévoilées, mais l’aide du public est sollicitée. Un barrage a aussi été érigé afin d’intercepter les automobilistes. Tout le secteur a été ratissé et les citoyens doivent garder l’œil ouvert.

Guy Martel Agence QMI

«On demande aux gens qui demeurent près de l’endroit où a été retrouvé le véhicule de vérifier dans leur cabanon, les chalets, les terres à bois ou d’autres endroits pertinents», indique la porte-parole Ann Mathieu.

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Les parents des deux enfants sont séparés depuis 2015. Jeudi, plusieurs membres de la famille se sont réunis à la résidence du père recherché. Les policiers étaient également sur place. Martin Carpentier est peintre en bâtiment. Il n’a aucun antécédent judiciaire.

– Avec la collaboration de Dominique Lelièvre, Pierre-Paul Biron, Nicolas Saillant et Jean-François Racine

Guy Martel Agence QMI

Chronologie des événements         

MERCREDI  

  • 20 h 30: Martin Carpentier et les deux fillettes ont été aperçus pour la dernière fois à Lévis.         
  • 21 h 30: Accident sur l’autoroute 20, direction ouest, à Saint-Apollinaire. Les policiers ont ratissé le secteur, mais n’ont trouvé personne.         
  • Les enquêteurs travaillent toute la nuit.                  

JEUDI  

  • Un hélicoptère survole les lieux de l’accident. Des recherches terrestres sont effectuées. On rencontre les proches.         
  • 15 h: Alerte Amber