/news/politics
Navigation

COVID-19: Legault confiant face à une possible deuxième vague

Coup d'oeil sur cet article

Le premier ministre François Legault croit que certaines mesures et certains ajustements permettront de mieux protéger les Québécois face à une seconde vague de COVID-19.

• À lire aussi: Les masques artisanaux bloquent les gouttelettes

De passage en Mauricie vendredi, le premier ministre a pointé du doigt la mauvaise utilisation du matériel de protection par le personnel en CHSLD. L'absence de responsables dans chaque établissement pour relayer les mesures de protection et s'assurer de leur application a eu un impact.

«Actuellement, ce n'est pas clair s'il y a un patron ou une patronne dans chaque CHSLD pour faire appliquer les directives. En gestion, lorsqu'il y a plus d'une personne responsable, il n'y a plus personne de responsable», a indiqué M. Legault.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

La correction de ces faiblesses, la limitation des déplacements de personnel entre établissements et l'arrivée de renfort chez les préposés aux bénéficiaires devraient aider à mieux contrôler le virus en cas de deuxième vague.

En Mauricie–Centre-du-Québec, la direction de la santé publique assure qu'elle sera prête si le virus contre-attaque.

«On a vraiment un plan. On a posé des gestes concrets, mais il nous reste des choses à peaufiner», a indiqué Carol Fillion, PDG du CIUSSS Mauricie–Centre-du-Québec, qui a discuté de la situation avec François Legault.

Le premier ministre propose aussi d'ajouter des unités modulaires aux CHSLD en attendant la construction du nouveau réseau de résidences pour aînés. «Je veux avoir le moins possible de chambres avec plus d'un occupant», a-t-il martelé.