/entertainment/tv
Navigation

Katherine Levac: comme à la maison à «L’amour est dans le pré»

Katherine Levac: comme à la maison à «L’amour est dans le pré»
PHOTO COURTOISIE/V et Attraction Images

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La journée même où Marie-Ève Janvier annonçait son départ de L’amour est dans le pré, Katherine Levac recevait une panoplie de messages de fervents de l’émission, qui souhaitaient ardemment la voir animer la téléréalité agricole de V l’an prochain. 

• À lire aussi: Katherine Levac animera «L’amour est dans le pré»

• À lire aussi: Marie-Ève Janvier passe à TVA

Demandez, et vous recevrez: c’est bien Katherine qui jouera les entremetteuses à la campagne dans la neuvième saison de L’amour est dans le pré, dont une première sélection de huit candidat(e)s finalistes, masculins ou féminins, sera dévoilée dans quelques semaines.

Adepte fidèle du concept depuis ses débuts à la télévision québécoise en 2012 – alors qu’elle-même étudiait encore à l’École nationale de l’humour –, l’humoriste ne cache pas réaliser un rêve avec ce nouveau défi.

«Animatrice ou pas, je suis toujours très investie dans L’amour est dans le pré, mentionne Katherine, un sourire dans la voix. Je me sens comme si je m’en allais "matcher" mes amis!»

Formule gagnante

Les «rapprochements» se sont opérés rapidement entre la chaîne V, le producteur Attraction Images et Katherine Levac dans les dernières semaines. Les décideurs savaient la jeune femme entichée de longue date de L’amour est dans le pré, et cette dernière n’a pas tardé à manifester son intérêt pour le projet. L’union s’est bouclée en une seule rencontre.

Il s’agira là d’une première animation à la télévision pour l’actrice de Like-Moi!, qui trépigne déjà à l’idée de dénicher le prochain Hugues, et qui s’attendrit de la romance nouée dans la dernière édition par les quinquagénaires Nicolas et Louise, qu’elle accompagnera d’ailleurs sur le plateau de Bonsoir Bonsoir, à ICI Radio-Canada Télé, lundi prochain.

À l’aise dans le format, Levac ne compte pas arriver avec ses gros sabots pour dénaturer l’âme de L’amour est dans le pré, mais ne cherchera pas non plus à imiter Marie-Ève Janvier, partie à TVA piloter le nouveau talk-show À tour de rôles, qu’on découvrira cet automne.

«J’ai envie de garder l’essence de l’émission. Il y a une grande authenticité, une grande sensibilité dans L’amour est dans le pré. On met les participants en valeur. On ne change pas une formule gagnante.»

«Je suis humoriste, mais je n’ai pas envie que ça devienne un show d’humour. Le ton va changer, parce que je ne suis pas Marie-Ève. Il y aura des petites taquineries ici et là, mais je veux surtout m’adapter à l’émission. Et le public va peut-être découvrir un côté plus sensible de moi. Je me sens davantage accompagnatrice qu’animatrice», ajoute Katherine, qui anticipe déjà que le moment de la rencontre des familles sera son étape préférée de l’expérience.

Familles

Alors que le milieu artistique est présentement secoué par des dénonciations d’abus de toutes sortes – une vague qui la bouleverse, mais la rend aussi fière de ceux et celles qui prennent la parole – Katherine Levac se réjouit des valeurs familiales et bienveillantes mises de l’avant dans L’amour est dans le pré. En huit ans, une dizaine de couples durables s’y sont formés, et 21 (bientôt 22) bébés en sont nés.

«Cette émission rejoint mes valeurs. Souvent, à Montréal, on pense qu’il n’y a que nous, on est dans le tourbillon de Montréal, mais la vérité, c’est qu’on est un grain de sable dans le Québec. Avec ma tournée, je rencontre le public en région après les spectacles, et L’amour est dans le pré sera une belle continuité à ce niveau-là. Je suis passionnée par l’agriculture, je vais aller dans des fermes, rencontrer les gens», indique la native de Saint-Bernardin, en Ontario, qui a grandi sur une ferme avicole.

La neuvième saison de L’amour est dans le pré sera présentée à V l’hiver prochain.