/news/society
Navigation

«Mon comportement lui a fait extrêmement mal» - Alex Nevsky

Yann Perreau et un membre de Simple Plan ciblés à leur tour

Alex Nevsky
Photo Simon Clark Le chanteur et ancien coach à La Voix Alex Nevsky lors d’un récent passage au Grand Théâtre de Québec, le 24 janvier 2020. Il est l’une des plus récentes vedettes liées à la vague de dénonciations sur internet de mauvais comportements sexuels.

Coup d'oeil sur cet article

Les cas s’empilent. Éclaboussés à leur tour par des allégations d’inconduites sexuelles sur les réseaux sociaux, le musicien David Desrosiers a quitté le groupe Simple Plan, Yann Perreau a été viré par sa compagnie de disques tandis qu’Alex Nevsky a admis avoir entretenu une relation abusive et présenté ses excuses.

• À lire aussi: Vague de dénonciations: l’ADISQ exclut Adamus et Dare To Care de son gala

• À lire aussi: J'offre à Maripier Morin de poursuivre Safia Nolin en diffamation

• À lire aussi: Vague de dénonciations: des têtes tombent dans le milieu artistique

• À lire aussi: Inconduite sexuelle: Yann Perreau largué à son tour

• À lire aussi: David Desrosiers, de Simple Plan, fait son mea-culpa et quitte le groupe

De son propre chef, l’interprète d’On leur a fait croire et ancien coach à La Voix a fait un long mea culpa sur sa page Instagram, vendredi matin, après avoir reçu un courriel d’une femme avec qui il a été en couple.

«Elle décrit, indique le chanteur, la relation abusive dans laquelle elle a passé deux ans. Je découvre que mon comportement lui a fait extrêmement mal et qu’elle en porte encore les blessures.»

Sans entrer dans les détails, Nevsky a reconnu faire du chantage émotif avec ses partenaires, avoir des attentes irréalistes face à la sexualité et dit découvrir ce qu’est la coercition sexuelle.

«Je prends aujourd’hui l’entière responsabilité pour toutes les fois où une femme s’est sentie insuffisante ou obligée d’avoir des rapports intimes avec moi», dit-il.

Quelques heures plus tard, Stéphanie Boulay, des sœurs Boulay, a révélé qu’elle était la femme en question.

«C’est quoi, finalement, le point final, la cerise ultime sur le dessus du sundae d’une relation toxique? Quand la personne qui t’a abusée prend ton témoignage privé, le out [sort] sans ton consentement et en retire des félicitations», a-t-elle réagi.

Bonsound, qui représente aussi Safia Nolin, a coupé les ponts avec Yann Perreau en raison d’allégations similaires.

«Je présente humblement mes excuses pour l’inconfort, la colère et la peine que j’ai pu créer autour de moi par certains comportements déplacés», a partagé le chanteur.

Simple Plan en pause

En reconnaissant avoir fait du tort à des femmes, le bassiste de Simple Plan, David Desrosiers, a indiqué qu’il comptait obtenir de «l’aide professionnelle afin de m’éduquer et d’agir de façon appropriée à l’avenir». Il a quitté le groupe, lequel a décidé de prendre une pause.

Ces nouveaux rebondissements, en lien avec la vague de dénonciations de comportements sexuels déviants qui fait boule de neige sur le web au Québec, sont tous survenus depuis jeudi soir.

La veille, l’animatrice Maripier Morin, accusée notamment de harcèlement sexuel par Safia Nolin, le chanteur Bernard Adamus et le président de la maison de disques Dare To Care, Eli Bissonnette, ont annoncé qu’ils prenaient une pause après avoir aussi été dénoncés sur les réseaux sociaux.

Exclus de l’ADISQ

Dare To Care et Adamus ont même été exclus du prochain gala de l’ADISQ.

Des influenceurs, des tatoueurs, des photographes ainsi que des inconnus du public ont aussi subi la même médecine publiquement au cours des derniers jours.

Des réactions de toutes parts  

«Nous croyons les victimes avant tout. Il est temps de changer les choses. Il est temps de faire face au problème et de l’éradiquer.»

– La compagnie de musique Bonsound, en annonçant se séparer du chanteur Yann Perreau 

Alex Nevsky
Photo courtoisie, Félix Renaud

«Infini respect à toutes les femmes courageuses! Vous avez eu la force de parler, donc vous nous avez donné la force pour agir. Soyez prudentes, mais restez positives. Le changement de paradigme s’opère. 2020 est peut-être enfin le début d’un monde plus ZAY.»

– FouKi, rappeur

«Je découvre que je fais partie de la gang de ceux qui doivent changer. Qui doivent s’éduquer. Avant cette lettre, je me mettais toujours du côté des gentils, des bons. Comme si l’insidieux de mes gestes appartenait à une dynamique de couple, plutôt qu’à moi.»

– Alex Nevsky, chanteur

Alex Nevsky
Photo Stevens LeBlanc

«Je vais prendre du recul et du repos. Je vais réfléchir, demander de l’aide. [...] Je sais que plusieurs sont déçus. Je ne peux pas réparer les erreurs du passé, mais soyez certain.e.s que je vais prendre les mesures nécessaires pour ne pas les répéter.»

– Yann Perreau, chanteur 

Alex Nevsky
Photo AFP

«En tant que groupe, nous prendrons le temps de faire une pause, réfléchir et mettre en place des lignes directrices afin d’éviter que de telles situations se reproduisent.»

– Simple Plan, en réaction au départ du bassiste David Desrosiers (photo)